Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine/est: poursuite de l'opération malgré la démission de Iatseniouk

© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosSituation dans l'est de l'Ukraine
Situation dans l'est de l'Ukraine - Sputnik France
S'abonner
La démission du premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk n'entraînera pas de pause dans l'opération spéciale menée dans l'est du pays, a annoncé vendredi à Kiev le porte-parole du Conseil de sécurité nationale et de défense (SNBO) Andreï Lyssenko.

La démission du premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk n'entraînera pas de pause dans l'opération spéciale menée dans l'est du pays, a annoncé vendredi à Kiev le porte-parole du Conseil de sécurité nationale et de défense (SNBO) Andreï Lyssenko.

"L'opération visant à éliminer les terroristes dans l'est de l'Ukraine se poursuivra", a déclaré le porte-parole lors d'une conférence de presse.

Le chef du gouvernement ukrainien Arseni Iatseniouk a présenté jeudi sa démission en raison de la désintégration de la coalition parlementaire "Choix européen" créée en février 2014 et du "blocage des initiatives gouvernementales".

En vertu de la loi, si aucune nouvelle coalition n'est créée d'ici un mois, le président est habilité à dissoudre la Rada. Des législatives anticipées pourraient être fixées au 26 octobre.

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril dernier une opération spéciale d'envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine suite au renversement du régime du président Ianoukovitch le 22 février dernier. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала