Kirghizstan: l'ex-président Bakiev condamné à la perpétuité par contumace

© RIA Novosti . Andrey SteninKourmanbek Bakiev, ex-président kirghiz
Kourmanbek Bakiev, ex-président kirghiz - Sputnik Afrique
L'ex-président kirghiz Kourmanbek Bakiev a été condamné vendredi à la perpétuité et confiscations des biens par contumace pour répression des manifestations antigouvernementales du 7 avril 2010, qui ont fait 77 morts et plus de 300 blessés.

L'ex-président kirghiz Kourmanbek Bakiev a été condamné vendredi à la perpétuité et confiscations des biens par contumace pour répression des manifestations antigouvernementales du 7 avril 2010, qui ont fait 77 morts et plus de 300 blessés.

Le frère cadet de l'ex-président, Janych (Janibek) Bakiev, ancien chef du service de protection des personnalités de l'Etat, et l'ancien premier ministre kirghiz Daniar Oussenov ont eux aussi été condamnés à la perpétuité avec confiscation des biens pour massacres résultant d'un abus de pouvoir.

L'ancien président du Conseil national de la sécurité nationale, Mourat Soutalinov, a été condamné à 20 ans de prison.

Le procès contre l'ex-président, ses proches et d'autres anciens responsables kirghizs se déroule au Tribunal militaire de Bichkek depuis plus de trois ans. La plupart des coaccusés ont quitté le pays et sont jugés par défaut. 

Kourmanbek Bakiev est arrivé au pouvoir au Kirghizstan suite à la "révolution des tulipes" de 2005. A la suite du coup d'Etat survenu en avril 2010, le pouvoir est passé à un gouvernement de transition comprenant les dirigeants des partis d'opposition. Kourmanbek Bakiev réside actuellement en Biélorussie, qui a refusé de l'extrader. L'ancien président kirghiz a rejeté à plusieurs reprises les accusations formulées contre lui et a dénoncé un "procès politique".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала