Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Lutte contre le terrorisme : Damas salue la résolution de l'ONU

© Photo: RIA NovostiLutte contre le terrorisme : Damas salue la résolution de l'ONU
Lutte contre le terrorisme : Damas salue la résolution de l'ONU - Sputnik France
S'abonner
Damas se réaffirme prêt à coopérer dans la lutte contre le terrorisme dans le cadre de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, bien que ce document ait été adopté avec un retard, a déclaré lundi devant les journalistes le ministre syrien des Affaires étrangères par intérim Walid Mouallem.

"La Syrie salue la résolution 2170 du Conseil de sécurité des Nations unies sur la lutte contre le terrorisme et réaffirme sa disposition à la mettre en application malgré le retard avec lequel elle a été adoptée", a indiqué M.Mouallem.

Et d'ajouter que l'éradication du terrorisme impliquait la coopération aux niveaux régional et international.

L'agence SANA rapporte que le chef de la diplomatie syrienne a prévenu toutefois que Damas évaluerait toute violation de l'intégrité du territoire syrien, d'où qu'elle vienne, comme une agression directe.

Mercredi 20 août, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal al-Meqdad a déjà insisté sur l'inadmissibilité de toute action unilatérale américaine contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) sur le territoire syrien qui dépasse le cadre de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.
Depuis le 8 août dernier, l'armée de l'air américaine bombarde les positions des djihadistes de l'EI sur le territoire de l'Irak.

Le conflit sanglant qui fait rage en Syrie depuis mars 2011 a déjà fait, selon l'ONU, plus de 191.000 morts. Les troupes de Damas font face à des terroristes appartenant à différents groupes de l'opposition armée. Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en sont les plus acharnés.

Par ailleurs, l'EI a lancé une offensive contre les régions nord et ouest de l'Irak et a été rejoints par les sunnites, des militaires de l'armée de Saddam Hussein et des groupes terroristes mineurs. Fin juin, l'Etat islamique a annoncé la création d'un "califat" islamique sur les territoires contrôlés en Irak et en Syrie.

 

RIA Novosti

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала