Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: le président de l'OSCE appelle à ne pas isoler la Russie

© RIA Novosti . Alexey Druzhinin / Aller dans la banque de photosDidier Burkhalter
Didier Burkhalter - Sputnik France
S'abonner
Le président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) Didier Burkhalter a insisté sur l'importance de la coopération entre l'Occident et la Russie pour désamorcer la crise en Ukraine, lit-on sur le site du gouvernement suisse.

Le président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) Didier Burkhalter a insisté sur l'importance de la coopération entre l'Occident et la Russie pour désamorcer la crise en Ukraine, lit-on vendredi sur le site du gouvernement suisse.

"Isoler davantage la Russie ne résoudra aucun problème et pourrait certainement en créer d'autres, en Europe et à l'extérieur (…). Le retour à la stabilité en Ukraine et en Europe ne peut être effectif qu'avec le concours de la Russie, et non contre la Russie", a déclaré M.Burkhalter en marge du sommet de l'Otan à Newport, au Pays de Galles.

Et d'ajouter qu'il était nécessaire de laisser la place au dialogue et à la coopération pour surmonter les divergences actuelles.

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération "antiterroriste" visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine suite au coup d'Etat du 22 février dernier. Les hostilités ont déjà fait plus de 2.600 morts et 6.000 blessés parmi les civils. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les autorités de Kiev à y mettre fin.

Mercredi, le président russe a proposé un plan de règlement du conflit en sept points, et notamment "la fin des opérations offensives à Donetsk et Lougansk", deux bastions des insurgés ukrainiens. Accueilli au départ favorablement par Kiev, ce plan a ensuite été décrit comme "de la poudre aux yeux à destination de la communauté internationale" par le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

Les experts, interrogés par RIA Novosti, ont qualifié le plan Poutine d'objectif et de neutre, mais de difficilement réalisable, trop de gens ayant intérêt à ce que le conflit se poursuive.

Dmitri Peskov, porte-parole du chef de l'Etat, a souligné pour sa part que Vladimir Poutine n'entendait imposer son plan à personne, estimant que le principal, c'était l'objectif final, soit le cessez-le-feu et le lancement de négociations.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала