Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Renoncer à South Stream: Moscou étonné par l'appel du Parlement européen

© RIA Novosti . Sergei Guneev / Aller dans la banque de photosRenoncer à South Stream: Moscou étonné par l'appel du Parlement européen
Renoncer à South Stream: Moscou étonné par l'appel du Parlement européen - Sputnik France
S'abonner
Les accords signés par la Russie avec chacun des pays participant à la construction du gazoduc South Stream ne peuvent pas être dénoncés à titre unilatéral, a indiqué vendredi le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak, commentant la proposition du Parlement européen de renoncer à ce projet.

Les accords signés par la Russie avec chacun des pays participant à la construction du gazoduc South Stream ne peuvent pas être dénoncés à titre unilatéral, a indiqué vendredi le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak, commentant la proposition du Parlement européen de renoncer à ce projet.

"En ce qui concerne South Stream, nous avons signé des accords intergouvernementaux avec chacun des pays qui accueilleront le gazoduc", a rappelé M. Novak interrogé par la chaîne de télévision Rossiya 24.

"A l'heure actuelle, personne n'a le droit de rompre unilatéralement ces accords intergouvernementaux. Pour le faire, il faut le consentement des deux parties. Cette déclaration montre que le Parlement européen ignore les normes juridiques", a constaté le ministre.

Le législatif communautaire a adopté jeudi une résolution invitant l'UE à élargir les sanctions contre Moscou, y compris à annuler les accords sur la construction du gazoduc South Stream signés avec la Russie.

Depuis plusieurs mois les structures dirigeantes de l'UE tentent de bloquer ce projet chargé d'acheminer du gaz russe vers l'Europe en contournant l'Ukraine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала