Le sport doit rester en dehors de la politique (Moscou)

Le sport doit rester en dehors de la politique malgré les tentatives de l'utiliser en qualité de levier de pression, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué mis en ligne samedi sur son site.

Le sport doit rester en dehors de la politique malgré les tentatives de l'utiliser en qualité de levier de pression, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué mis en ligne samedi sur son site.

Vendredi, la 69e Assemblée générale des Nations unies a adopté sans vote - à l'initiative d'un groupe d'Etats, dont la Russie - la résolution "Le sport comme moyen de promouvoir l'éducation, la santé, le développement et la paix".

"Lors du travail sur le projet de résolution, la délégation russe a apporté une série de modifications à ce document. Nos propositions visaient principalement à consacrer dans le projet le principe selon lequel le sport doit rester en dehors de la politique", lit-on dans le communiqué de la diplomatie russe.

Moscou souligne que ce principe est particulièrement important à la lumière des tentatives "d'instrumentaliser le sport" et "d'utiliser les plus grandes compétitions sportives pour exercer une pression politique et assurer des intérêts conjoncturels".

La Russie a également proposé d'inclure dans la résolution la disposition selon laquelle les compétitions internationales "devaient être organisées dans l'esprit de la paix, de la compréhension mutuelle, de la tolérance et du rejet de toute discrimination". Le caractère unificateur et réconciliateur de ces compétitions "doit être respecté comme stipulé dans la Charte olympique", a conclu le ministère russe des Affaires étrangères.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала