L'APEC se mobilise contre Ebola (déclaration)

Les dirigeants des pays membres du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) se sont engagés, dans une déclaration adoptée à l'issue du sommet de Pékin, à intensifier leur coopération dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola et d'aider l'Afrique à enrayer cette maladie.

Les dirigeants des pays membres du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) se sont engagés, dans une déclaration adoptée à l'issue du sommet de Pékin, à intensifier leur coopération dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola et à aider l'Afrique à enrayer cette maladie.

"Quant à la lutte contre la propagation vertigineuse du virus Ebola, nous avons décidé d'intensifier la coopération entre nos pays sur cette question et de coopérer étroitement avec les Etats africains, en les aidant à enrayer efficacement l'épidémie, à prévenir, à dépister précocement et à contenir de telles épidémies à l'avenir", lit-on dans le document.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola a fait 4.960 morts sur 13.268 personnes contaminées au 4 novembre dernier. Trois pays d'Afrique de l'Ouest - Guinée, Libéria et Sierra-Leone - comptent le plus de décès dus au virus Ebola (4.950 morts et 13.241 personnes contaminées). L'OMS a annoncé la fin de l'épidémie au Sénégal et au Nigéria et a noté un ralentissement de la propagation du virus au Libéria. Le nombre des contaminations en Sierra Leone ne cesse de croître.

La fièvre hémorragique à virus Ebola est une maladie à fort taux de mortalité contre laquelle il n'existe aucun médicament. Selon l'OMS, le taux de létalité atteint 70% pour la flambée actuelle.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала