Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

G20: le sommet s'est terminé par des banalités (journal)

S'abonner
Le sommet du G20, qui s'est déroulé à Brisbane en Australie, s'est terminé par une série de banalités et des objectifs irréels, comme souvent pour de pareilles rencontres, écrit lundi le journal The Telegraph.

Le sommet du G20, qui s'est déroulé à Brisbane en Australie, s'est terminé par une série de banalités et des objectifs irréels, comme souvent pour de pareilles rencontres, écrit lundi le journal The Telegraph.

"Le G20 est beaucoup trop grand pour évoquer minutieusement une ligne à adopter par tous concernant tel ou tel problème. Même dans le cadre du G8, on n'y parvient pas", indique le journal.

Dans le communiqué final, les pays membres du G20 se sont fixés l'objectif d'atteindre, d'ici 2018, une croissance du PIB de 2,1%. Toutefois, il est peu probable que les leaders qui ont apposé leurs signatures pensent que cet objectif soit réellement réalisable. Seuls quelques pays de la zone euro sont capables d'atteindre une telle croissance, selon le journal.

Toujours selon The Telegraph, le G20 a été marqué par l'"isolement" du président russe Vladimir Poutine par les leaders occidentaux, provoquée par la situation en Ukraine. D'ailleurs, le chef de l'Etat russe y est resté indifférent

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала