Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: Vilnius appelle à durcir les sanctions contre la Russie

© RIA Novosti . Alexei Filippov / Aller dans la banque de photosLinas Linkevicius, ministre des Affaires étrangères de Lituanie
Linas Linkevicius, ministre des Affaires étrangères de Lituanie - Sputnik France
S'abonner
Le chef de la diplomatie lituanienne Linas Linkevicius a appelé l'Union européenne à durcir les sanctions contre la Russie en raison de la situation en Ukraine, rapporte le service de presse du ministère lituanien des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie lituanienne Linas Linkevicius a appelé lundi l'Union européenne à durcir les sanctions contre la Russie en raison de la situation en Ukraine, rapporte le service de presse du ministère lituanien des Affaires étrangères.

"Nous devons fixer à la Russie des délais précis pour la désescalade de la situation. Si ces délais ne sont pas respectés, l'Union européenne doit décréter des sanctions supplémentaires", a déclaré M.Linkevicius lors d'une réunion ministérielle de l'UE à Bruxelles.

Selon le ministre lituanien, la situation dans le Donbass s'est aggravée après la tenue le 2 novembre dernier des élections dans les républiques populaires autoproclamées de Donetsk (DNR) et Lougansk (LNR). M.Linkevicius en a accusé la Russie qui soutenait, selon lui, les insurgés et violait les accords de Minsk.

Moscou a déclaré à maintes reprises ne pas être impliqué dans les événements dans le sud-est de l'Ukraine. Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch a estimé la semaine dernière que les accusations de l'Otan à l'endroit de la Russie servaient à justifier le renforcement de la présence militaire de l'Alliance à proximité des frontières russes. Par ailleurs, Moscou ne cesse d'appeler les acteurs extérieurs à faire pression sur Kiev pour l'obliger à respecter les accords de Minsk visant à régler la situation dans le Donbass.

Kiev a lancé le 15 avril dernier une opération dite antiterroriste en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch. Le 5 septembre, les autorités de Kiev ont signé à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, mais les deux parties s'accusent mutuellement de violer le cessez-le-feu.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала