Droits de l'homme: Moscou tacle l'Onu

La Russie est préoccupée par la tendance à saisir le Conseil de sécurité de l'Onu sur des problèmes relatifs aux droits de l'homme dans tel ou tel pays, a déclaré le chef du département des droits humains du ministère russe des Affaires étrangères Anatoli Viktorov.

La Russie est préoccupée par la tendance à saisir le Conseil de sécurité de l'Onu sur des problèmes relatifs aux droits de l'homme dans tel ou tel pays, a déclaré le chef du département des droits humains du ministère russe des Affaires étrangères Anatoli Viktorov.

"Les tentatives de plus en plus nombreuses de transmettre les dossiers concernant les droits de l'homme au Conseil de sécurité et à la Cour pénale internationale suscitent notre préoccupation", a indiqué M.Viktorov intervenant lundi soir devant l'Assemblée générale des Nations unies.

Selon le diplomate, l'Examen périodique universel constitue à présent le seul mécanisme impartial permettant de passer en revue la situation en matière de droits humains dans les pays membres de l'Onu.

Dans le même temps, M.Viktorov a indiqué que la Russie soutenait le travail du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, tout en déplorant la "tendance au règlement de comptes politiques" dans ses activités.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала