Ukraine: garantir la non-adhésion à l'Otan (Kremlin)

La Russie a besoin des "garanties à 100%" assurant la non-adhésion de l'Ukraine au sein de l'Alliance atlantique, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov dans une interview accordée à la BBC.

La Russie a besoin des "garanties à 100%" assurant la non-adhésion de l'Ukraine au sein de l'Alliance atlantique, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov dans une interview accordée à la BBC.

"Nous avons besoin des garanties à 100% de ce qu'aucun pays n'envisage pas l'adhésion de l'Ukraine à l'Otan", a indiqué M.Peskov.

Selon le porte-parole, le rapprochement des forces de l'Alliance des frontières russes a rendu Moscou "inquiet". M.Peskov a également reproché à l'Otan de chercher à "déséquilibrer le rapport des forces".

Dans le contexte de la crise ukrainienne, l'Otan a adopté une série de mesures en vue d'assurer la sécurité des alliés en Europe. Ainsi, l'Alliance a intensifié ses patrouilles aériennes au-dessus des pays Baltes et dépêché des renforts en mer Baltique et en Méditerranée. Des avions de reconnaissance de l'Alliance survolent régulièrement la Pologne et la Roumanie.

L'Otan a en outre annoncé l'augmentation des effectifs, l'élargissement du programme d'exercices militaires, le renforcement de son système d'alerte précoce et de ses forces de réaction rapide.

Fin août, les médias allemands ont rapporté que l'Otan avait l'intention de déployer cinq nouvelles bases militaires en Europe de l'Est.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала