Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Salon aéronautique de Zhuhai s’est agrandi

© © Photo: REUTERS/Alex LeeSalon aéronautique de Zhuhai s’est agrandi
Salon aéronautique de Zhuhai s’est agrandi - Sputnik France
S'abonner
Le salon aéronautique Airshow China de Zhuhai est devenu un événement plus important et plus représentatif comparé à tous les autres salons organisés dans ce secteur en Chine auparavant. Vassili Kachine, l’expert du Centre d’analyse des stratégies et des technologies, qui revient de Zhuhai, dresse un bilan de ce 10e salon dans un entretien accordé à La Voix de la Russie.

Les premiers vols de démonstration de deux avions chinois très prometteurs pour l’industrie de l’aviation chinoise, actuellement en projet, étaient la particularité de ce salon de l’aéronautique Airshow Chine 2014 de Zhuhai. La Chine a montré au grand public les vols de l’avion de transport militaire Y-20 et du chasseur J-31de cinquième génération. Les deux projets en sont encore loin de la production en série, et se trouvent actuellement au stade des vols d’essai. Cependant, la volonté de l’aviation chinoise de les montrer au grand public cette année témoignerait du fait que les projets avancent sans de véritables problèmes ou retards.

En évoquant la participation de la Russie, il faut d’abord parler, tout comme la dernière fois, de l’équipe de voltige Rousskie Vitiazi sur des chasseurs Su-27, qui a effectué une performance sidérante. En outre, le nouveau chasseur russe Su-35S, qui devrait prochainement être livré à la force aérienne de l’Armée populaire de la libération chinoise (APL), a également effectué son premier vol devant le grand public du salon. Généralement l’information sur les contrats, signés entre la Russie et la Chine dans le domaine de l’armement est rendue publique avec un certain décalage. On ne peut donc pas exclure que certains accords importants entre les deux pays ont été passés ou seront passés d’ici la fin de cette année.

Outre le Su-35S, dont les vols d’essai ont attiré une grande attention des visiteurs du salon, la Russie était également représentée par des stands de nombreuses sociétés de l’aéronautique et de l’armement, notamment de la United Aircraft Corporation (UAC), la société Almaz-Anteï, et le groupe Tactical Missiles Corporation (KTRV). Les stands étaient équipés d’écrans multimédia, sur lesquels on pouvait voir comment les missiles russes détruisent les maquettes bien dessinées des destroyers américains de type Orly Burke ou frappent les avions de combats F-18. Des scènes semblables étaient montrées sur les stands des fabricants de missiles chinois.

Toutefois un grand avion de transport militaire américain C-17 Globemaster II était également présent à Zhuhai. La collaboration militaro-technique des Etats-Unis et de l’Europe avec la Chine est impossible, mais les salles d’exposition des fabricants européens et américains d’aviation civile étaient très importants en superficie à ce salon. Pour ces sociétés, la Chine reste l’un des principaux marchés dans le monde.

L'afflux d'experts militaires étrangers à Zhuhai peut s’expliquer par le fait qu’actuellement cet événement dans le domaine de l’aéronautique illustre bien à quel point ont augmenté les capacités de l'industrie de la défense chinoise. Pendant le salon, les sociétés chinoises ont déclaré le lancement du projet de construction d’un avion de transport à quatre turbopropulseurs Y-30, dont on ignorait l’existence auparavant. C’est sans doute l’un des plus grands scoops de ce show aérien. Si la Chine développe cet appareil, capable de transporter jusqu’à 20 tonnes de charge utile, elle se dotera d’un produit d’exportation très attrayant. Le Y-30, c’est un pas en avant par rapport aux avions de transport Y-8C et Y-9 dont la RPC dispose actuellement. Le rayon d’action du nouvel appareil est très important, et il sera équipé de nouveaux moteurs, plus modernes et plus économiques en carburant. En cet avion sera équipé d’une soute plus spacieuse et plus confortable, capable de transporter plusieurs types de matériel. Si les avions lourds de type Il-76 et Y-20 intéresseront uniquement les pays riches, le Y-30 pourra être exporté vers les marchés d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine.

DiaporamaLe chasseur Soukhoï Su-35 exposé au salon de Zhuhai

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала