Les sociétés russes menacées par un nouveau logiciel espion

Selon la société Symantec, le virus Regin a déjà été utilisé pour pirater les serveurs mail de Microsoft et écouter les conversations téléphoniques des principaux réseaux internationaux.

La compagnie Symantec, spécialisée dans les antivirus, a annoncé l'apparition sur internet d'un nouveau logiciel espion nommé Regin.

Il vise, entre autres, les compagnies de télécommunications russes. Selon Symantec, c'est les renseignements occidentaux qui sont derrière la création de ce virus. Les spécialistes comparent ce logiciel malveillant au virus Stuxnet, tout en indiquant que Regin le dépasse de par ses caractéristiques techniques.

La représentante de Symantec Orla Cox décrit ce virus comme "jamais vu" et estime qu'il a fallu "des mois, voire des années pour sa création".

Les spécialistes n'arrivent pas encore à déterminer comment le virus infecte les systèmes industriels mais il a déjà été utilisé contre des opérateurs internet et des compagnies de télécommunications russes, saoudiennes, mexicaines, irlandaises et iraniennes.

Selon Symantec, Regin a déjà été utilisé pour pirater les serveurs mail de Microsoft et écouter les conversations téléphoniques des principaux réseaux internationaux. "C'est très probablement le travail des services de renseignements occidentaux. Parfois, ils ne laissent aucun indice. Parfois, l'infection peut complètement disparaître, dès que vous la voyez", note Orla Cox.

Symantec conçoit des logiciels pour la sécurité informatique et la protection de l'information. Son siège est situé à Cupertino, en Californie.

Il y a quatre ans était apparu le virus Stuxnet et à l'époque déjà, les experts en sécurité étaient persuadés qu'il avait été écrit par des professionnels. Les experts du Laboratoire Kaspersky pensent que le virus informatique Stuxnet visait la société Kala Electric fabriquant des centrifugeuses pour enrichir de l'uranium, utilisées dans le programme nucléaire iranien.

Selon le New York Times, Stuxnet a été conçu par les renseignements américains et israéliens et a permis de repousser le programme nucléaire iranien de plusieurs années.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала