Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

South Stream: un projet qui restera sur le papier

S'abonner
Le PDG de Gazprom, Alexeï Miller, a annoncé aux journalistes que le projet de gazoduc South Stream était abandonné. M. Miller a dans le même temps déclaré que la Russie construirait un deuxième gazoduc pour approvisionner la Turquie en "combustible bleu".

Le PDG de Gazprom, Alexeï Miller, a annoncé aux journalistes que le projet de gazoduc South Stream était abandonné. M. Miller a dans le même temps déclaré que la Russie construirait un deuxième gazoduc pour approvisionner la Turquie en "combustible bleu".

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosLe PDG de Gazprom, Alexeï Miller, a annoncé aux journalistes que le projet de gazoduc South Stream était abandonné. M. Miller a dans le même temps déclaré que la Russie construirait un deuxième gazoduc pour approvisionner la Turquie en "combustible bleu".
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
1/10
Le PDG de Gazprom, Alexeï Miller, a annoncé aux journalistes que le projet de gazoduc South Stream était abandonné. M. Miller a dans le même temps déclaré que la Russie construirait un deuxième gazoduc pour approvisionner la Turquie en "combustible bleu".
© Sputnik . Mikhail Klimentiev / Aller dans la banque de photosLors de négociations avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, le président russe Vladimir Poutine a annoncé que la Russie ne pouvait plus poursuivre la réalisation du projet South Stream, suite à l'absence de l'autorisation donnée par la Bulgarie pour la construction du tronçon terrestre du pipeline et en raison de la position non-constructive de l'Union européenne.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
2/10
Lors de négociations avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, le président russe Vladimir Poutine a annoncé que la Russie ne pouvait plus poursuivre la réalisation du projet South Stream, suite à l'absence de l'autorisation donnée par la Bulgarie pour la construction du tronçon terrestre du pipeline et en raison de la position non-constructive de l'Union européenne.
© Photo South Stream Transport B.V.L'Europe ne restera pas sans gaz russe: Gazprom et la société turque BOTAS ont signé un mémorandum d'intention sur la construction d'un nouveau gazoduc d'une capacité de 63 milliards de mètres cubes de gaz par an, qui passera par le fond de la mer Noire.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
3/10
L'Europe ne restera pas sans gaz russe: Gazprom et la société turque BOTAS ont signé un mémorandum d'intention sur la construction d'un nouveau gazoduc d'une capacité de 63 milliards de mètres cubes de gaz par an, qui passera par le fond de la mer Noire.
© Sputnik . Alexei Nikolsky / Aller dans la banque de photosSouth Stream est un projet de gazoduc transnational conçu en vue de diversifier les itinéraires de livraison de gaz naturel aux consommateurs européens. Il prévoyait le transport de gaz russe par le fond de la mer Noire vers les pays d'Europe centrale et d'Europe du sud.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
4/10
South Stream est un projet de gazoduc transnational conçu en vue de diversifier les itinéraires de livraison de gaz naturel aux consommateurs européens. Il prévoyait le transport de gaz russe par le fond de la mer Noire vers les pays d'Europe centrale et d'Europe du sud.
© Photo South Stream Transport B.V.Arrivé à Pacha-Dere, dans la région de Varna, le gazoduc devait traverser les territoires de la Bulgarie, de la Serbie, de la Hongrie et de la Slovénie pour aboutir au nord de l'Italie. Ses extensions devaient en outre acheminer du gaz vers la Croatie et la République serbe de Bosnie.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
5/10
Arrivé à Pacha-Dere, dans la région de Varna, le gazoduc devait traverser les territoires de la Bulgarie, de la Serbie, de la Hongrie et de la Slovénie pour aboutir au nord de l'Italie. Ses extensions devaient en outre acheminer du gaz vers la Croatie et la République serbe de Bosnie.
© Photo South Stream Transport B.V.Le 29 avril 2014, un mémorandum d'intention a été signé afin de réaliser le projet sur le territoire autrichien. La longueur totale du gazoduc principal qui allait traverser les pays d'Europe centrale et du sud devait atteindre 1.466 kilomètres, sans tenir compte des extensions.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
6/10
Le 29 avril 2014, un mémorandum d'intention a été signé afin de réaliser le projet sur le territoire autrichien. La longueur totale du gazoduc principal qui allait traverser les pays d'Europe centrale et du sud devait atteindre 1.466 kilomètres, sans tenir compte des extensions.
© Photo South Stream Transport B.V.L'usine OMK a fabriqué le premier tube pour le gazoduc South Stream.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
7/10
L'usine OMK a fabriqué le premier tube pour le gazoduc South Stream.
© Photo South Stream Transport B.V.En janvier 2012, les protagonistes du projet ont conçu un plan de mesures détaillé permettant de lancer la construction du gazoduc South Stream en décembre 2012.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
8/10
En janvier 2012, les protagonistes du projet ont conçu un plan de mesures détaillé permettant de lancer la construction du gazoduc South Stream en décembre 2012.
© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosEn décembre 2012, le premier "joint" du gazoduc South Stream a été soudé. Le 31 octobre 2013, la construction du gazoduc a débuté en Bulgarie et le 24 novembre en Serbie.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
9/10
En décembre 2012, le premier "joint" du gazoduc South Stream a été soudé. Le 31 octobre 2013, la construction du gazoduc a débuté en Bulgarie et le 24 novembre en Serbie.
© Sputnik . Sergei Guneyev / Aller dans la banque de photosEn 2014, la Commission européenne a tenté de bloquer le projet au motif qu'il ne correspondait pas aux normes du Troisième paquet de libéralisation du marché de l'énergie. Communément appelé "troisième paquet énergie", ce document interdit aux sociétés de production de gaz de posséder les gazoducs de transport sur le territoire de l'Union européenne.
South Stream: un projet qui restera sur le papier - Sputnik France
10/10
En 2014, la Commission européenne a tenté de bloquer le projet au motif qu'il ne correspondait pas aux normes du Troisième paquet de libéralisation du marché de l'énergie. Communément appelé "troisième paquet énergie", ce document interdit aux sociétés de production de gaz de posséder les gazoducs de transport sur le territoire de l'Union européenne.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала