Ukraine: des étrangers au pouvoir, menace pour la sécurité nationale

La nomination de ressortissants étrangers à des postes importants dans le gouvernement ukrainien risque de rendre ce pays politiquement dépendant et inféodé à l'Occident, a indiqué mercredi dans son blog le dirigeant du mouvement Choix ukrainien Viktor Medvedtchouk.

La nomination de ressortissants étrangers à des postes importants dans le gouvernement ukrainien risque de rendre ce pays politiquement dépendant et inféodé à l'Occident, a indiqué mercredi dans son blog le dirigeant du mouvement Choix ukrainien Viktor Medvedtchouk.

"Cette innovation aura de lourdes conséquences pour l'Ukraine. Le pays, qui a déjà perdu sa souveraineté économique suite aux dettes fabuleuses envers les créanciers internationaux, pourra désormais devenir politiquement dépendant et être dirigé par l'Occident", estime M. Medvedtchouk.

Selon le président du Choix ukrainien, la nomination de ressortissants étrangers à de hautes responsabilités constitue une menace réelle pour la sécurité du pays.

"Faut-il dire que ces «spécialistes étrangers» occupant des postes clés à Kiev, ayant accès aux secrets d'Etat, définissant la stratégie de développement et exerçant une influence directe sur l'avenir de notre pays, représentent une menace réelle pour la sécurité nationale de l'Ukraine?",  a demandé Viktor Medvedtchouk, chef de cabinet de l'ex-président Leonid Koutchma de 2002 à 2005.

Le parlement ukrainien a approuvé la nomination de trois ressortissants étrangers à des postes ministériels au sein du nouveau gouvernement.  Natalie Jaresko, une Américaine d'origine ukrainienne ayant travaillé pour le département d'Etat américain et pour un fonds d'investissement ukrainien financé par le Congrès US, est ainsi devenue ministre des Finances.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала