La Russie s'oppose à l'examen par le Conseil de sécurité de l'ONU de la situation des droits de l'homme en Corée du Nord

La Russie s'oppose à la discussion dans le Conseil de sécurité de l'ONU de la situation des droits de l'homme en Corée du Nord, a déclaré l'ambassadeur de Russie auprès de l'ONU Vitali Tchourkine.

Selon lui, cette question relève de la compétence du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira la semaine prochaine pour discuter de la situation des droits de l'homme en Corée du Nord. La réunion aura lieu à la demande de ses dix membres : Australie, Chili, Jordanie, Lituanie, Luxembourg, Corée du Sud, Rwanda, Etats-Unis, Grande-Bretagne et France.

L'initiative n'a pas été soutenue par la Russie, la Chine, l'Argentine, le Tchad et le Nigeria.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала