Lutte contre le terrorisme : comment combattre Al-Qaïda et l’Etat islamique

© © Photo: REUTERS/Khuram ParvezLutte contre le terrorisme : comment combattre Al-Qaïda et l’Etat islamique
Lutte contre le terrorisme : comment combattre Al-Qaïda et l’Etat islamique - Sputnik France
Le monde entier lutte contre le terrorisme. Les attentats sanglants et les prises d’otages continuent pour autant.

Le dernier exemple en date est le carnage dans une école militaire à Peshawar au Pakistan. Plus de 500 personnes ont été prises en otage et 148 dont la majorité sont des enfants, ont été tuées. On aurait pu éviter toutes ces victimes et bien d’autres encore, si certains Etats et certains hommes politiques avaient fait ce qu’ils promettaient.

Argent, hommes et structures d’organisation : voici trois piliers du terrorisme international contemporain. C’est sur ces trois fronts que la lutte contre les terroristes est menée, explique Dmitri Efimov du comité de la sécurité de la Douma municipale de Moscou.

« La lutte contre le financement des organisations terroristes est fondée sur le contrôle de flux financiers. Le nombre de zones libres où l’on peut dépenser librement de l’argent, est en train de diminuer. En Russie la loi est stricte et rend impossible l’accès aux moyens financiers pour les terroristes. Un service de surveillance financière en est chargé et accomplit bien sa mission. Cependant le terrorisme contemporain de type islamiste fait recours à « halal », un moyen de transfert d’argent fondé sur les relations de confiance établies suivant les lois de la charia. Il s’agit là du volet le plus difficile et le plus complexe de la lutte contre le terrorisme. C’est de cette façon que les fonds se retrouvaient à la disposition d’Al-Qaïda et c’est de cette façon qu’ils sont transmis à l’Etat islamique ».

Personne ne doute qu’il est impératif de lutter contre les terroristes. Mais est-il possible de sortir vainqueur de cette lutte ? Malgré toutes les difficultés cela est tout à fait possible, est convaincu le conseiller du président du parti « Peuple contre la corruption », expert en sécurité et lutte contre le terrorisme Ivan Kouznetchik.

« Il faut lutter contre le terrorisme. Il est parfaitement possible de réduire au minimum le terrorisme international. Mais cela dépend de la volonté de l’Etat : il faut des efforts réguliers, précis, interactifs et ajustés sur tous les fronts. Il sera alors possible de vaincre le terrorisme. Il faut que tous les Etats intéressés coopèrent entre eux ».

Les Etats-Unis cherchent entre-temps à évincer la Russie de la lutte contre le terrorisme international dont l’Etat islamique. Toutes les déclarations de la Maison blanche sur une coopération avec Moscou dans ce domaine restent des paroles en l’air. Washington souhaite créer un cercle privilégié de la lutte contre le terrorisme en oubliant que la Russie pourrait y largement contribuer pour le bien de tous. Du coup on a des doutes quant à la motivation de Washington qui se proclame pilier de la lutte pour la paix dans le monde.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала