Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie, un marché attrayant pour les investisseurs dès 2015 (expert US)

© Sputnik . Vladimir Vyatkin / Aller dans la banque de photosLa Russie, un marché attrayant pour les investisseurs dès 2015 (expert US)
La Russie, un marché attrayant pour les investisseurs dès 2015 (expert US) - Sputnik France
S'abonner
La Russie deviendra un marché attrayant pour les investisseurs dès 2015, a déclaré l'investisseur et commentateur financier américain Jim Rogers.

La Russie deviendra un marché attrayant pour les investisseurs dès 2015, a déclaré mercredi l'investisseur et commentateur financier américain Jim Rogers.

"Il ne faut pas considérer d'un œil pessimiste l'avenir de tous les pays en plein essor. Le rouble a chuté en Russie suite à la dégringolade des prix du pétrole. Mais elle dispose de réserves géantes de devises étrangères et possède un grand potentiel de paiement. Je ne pense pas que les prix du pétrole se maintiennent longtemps à un niveau aussi bas. La Russie deviendra un marché attrayant pour les investisseurs dès 2015", a indiqué M.Rogers au journal japonais Nikkei.

Jim Rogers, président du conseil des directeurs de la compagnie d'investissement Rogers Holdings and Beeland Interests et ancien proche de George Soros, investit en Russie depuis deux ans. Il a notamment acheté un portefeuille d'actions important du producteur russe d'engrais FosAgro, devenant en septembre membre du conseil des directeurs de cette société.

Les sanctions que l'Occident a adoptées contre la Russie sur fond de crise en Ukraine et la chute rapide des prix du pétrole, qui constitue la source principale des revenus de l'économie russe, ont entraîné la montée des prix sur le marché russe. Le rouble, qui a perdu depuis le début de l'année 42% de sa valeur face à l'euro et 49% face au dollar, a connu la semaine dernière son plus fort décrochage depuis la crise de 1998.

De nombreux experts estiment que la situation économique en Russie ressemblera prochainement celle de la crise des 2008-2009. Le président russe Vladimir Poutine a reconnu le 19 décembre, lors de sa grande conférence de presse annuelle, que la crise économique russe pourrait durer près de deux ans.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала