Nucléaire russe: des sanctions seraient fatales pour l'UE (politologue)

© Sputnik . Vladimir SergeevNucléaire russe: des sanctions seraient fatales pour l'UE (politologue)
Nucléaire russe: des sanctions seraient fatales pour l'UE (politologue) - Sputnik France
L'échec de la politique de sanctions pousse Bruxelles à rechercher de nouveaux leviers de pression sur le Kremlin, et un éventuel élargissement des sanctions au nucléaire russe constituerait une grave menace pour la sécurité de l'Europe, a estimé lundi Anna Van Densky dans l’EU Reporter.

"La sécurité nucléaire de l'Europe est pour beaucoup fonction du compromis enregistré entre Moscou et Washington dans la concurrence pour le marché énergétique de l'Ukraine. Il y a toutefois eu par le passé des incidents quand des sociétés américaines livraient, par exemple, des barres de combustible incompatibles avec les réacteurs de fabrication russe (soviétique), ce qui s'est manifesté lors d'un accident à la centrale nucléaire d'Ukraine du Sud", a rappelé la politologue.

Et d'ajouter que la politisation du secteur nucléaire de l'Ukraine et sa dépendance envers l'agenda politique constituaient également une menace à la sécurité.

"Contrairement à toutes les règles, cet incident n'a pas été porté à la connaissance de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), ce qui témoigne de la vulnérabilité du secteur qui dépend de la politique d'un Etat criblé de dettes et déchiré par la guerre (…) L'échec de la politique des sanctions pousse Bruxelles à une recherche effrénée de nouveaux leviers de pression sur le Kremlin et se traduit par une ingérence des politiques dans la compétence de l'AIEA, ce qui est extrêmement dangereux", prévient Mme Van Densky.

Selon l'experte, l'idée d'utiliser le secteur nucléaire comme un "champ de bataille géopolitique" est plus dangereuse pour l'Europe que pour la Russie, ce "gambit nucléaire" pouvant avoir de très graves conséquences tant pour l'Europe que pour le reste du monde.

"Le gambit est utile aux échecs, mais quand des vies humaines sont en jeu, le rôle de l'AIEA n'est pas à négliger (…) Une telle politique des législateurs européens déboucherait sur l'effondrement des institutions européennes, la perte des fondements moraux de leur existence et la croissance des forces prônant leur démantèlement", conclut la journaliste de l'EU Reporter.

RIA Novosti 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала