Les armes américaines pourraient affluer en Ukraine d'Afghanistan

© Sputnik . Valery MelnikovLes armes américaines pourraient affluer en Ukraine d'Afghanistan
Les armes américaines pourraient affluer en Ukraine d'Afghanistan - Sputnik France
Les experts militaires russes mettent en garde que l’Ukraine pourrait hériter une partie de l’équipement militaire utilisé contre les Talibans.

L’armement américain pourrait migrer d’Afghanistan en Ukraine grâce aux pays de l’OTAN. C’est ce qu’a affirmé en lundi soir en direct à la télévision publique russe Rossia-1 l’expert militaire Semen Bagdassarov.

« Nous devons éviter que l’armement militaire américain se retrouve en grandes quantités en Ukraine », a-t-il indiqué. « Les américains disposent de 7500 blindés en Afghanistan, dont 2000 à 3000 sont d’une classe supérieure à ceux qui sont fabriqués à Kharkov. Il faut le dire clairement : les pays, par lesquels va transiter cet armement, sont des pays hostiles à la Russie ».

Il faut rappeler que le Sénat américain a adopté en décembre dernier le « Ukraine Freedom Support Act 2014 », en vertu duquel les Etats-Unis se réservent la possibilité de fournir des armes létales aux forces ukrainiennes afin de les utiliser lors des combats en Ukraine Orientale. Depuis lors Moscou et Washington s’accusent mutuellement du non-respect des accords de Minsk. Si la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova affirme que l’Ukraine a actuellement le plus besoin de « l’instauration de la paix et de la reconstruction de l’Etat de base » pour protéger ses citoyens, les membres du Comité des affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis, à l’origine du projet, rétorquent que « la réponse hésitante des Etats-Unis à l’invasion russe d’Ukraine pose une menace de l’escalade de conflit ». Et malgré l’absence de preuves de cette invasion, que la Russie demande constamment de présenter, les sénateurs américains continuent à accuser Moscou d’apporter le soutien militaire aux séparatistes de Donbass.

En revanche, le fait que le Pentagone ne contrôle plus une partie de l’armement, envoyé en Afghanistan, est incontestable. Selon le Rapport sur la reconstruction de l’Afghanistan, rendu public en juillet de l’année dernière, les systèmes du Pentagone qui surveillent la circulation des armes américaines dans le pays, n’arrivent plus à retrouver la trace d’environ 203.888 références d’armement sur les 474.823 armes américaines envoyées en Afghanistan. C’est près de 43%. Le rapport a pu établir également que 50.304 références n’étaient attachées à aucune arme. Les experts militaires américains ont exprimé leurs craintes que les armes qui manquent à l’appel auraient pu être transférés vers le Pakistan voisin et vers les pays d’Asie Centrale, d’où elles peuvent être acheminées vers d’autres zones de conflit.

Quant au matériel militaire dont dispose l’Ukraine actuellement, il est obsolète et très peu performant. Depuis 1991 l’armée ukrainienne n’a reçu aucun avion militaire, et ses forces aériennes sont composées d’une trentaine de vieux avions soviétiques, alors qu’avant la chute de l’URSS, sa flotte militaire comptait 1500 appareils.

Situation critique à Donbass

Le processus de paix, défini par les accords de Minsk en 2014 est actuellement menacé par la reprise des combats dans les régions de Donetsk et de Lougansk, a indiqué le 18 janvier Vladimir Poutine dans un message adressé au président ukrainien Petr Porochenko. Poutine a également appelé le gouvernement ukrainien à prendre des mesures pour stabiliser la situation.

« On sent la guerre dans l’air », résume la situation le rédacteur en chef du magazine Natsionalnaïa oborona (Défense nationale) Igor Korotchenko, avant de conclure : « Ensemble avec l’Europe nous devons arrêter la guerre et bloquer les actions des Etats-Unis ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала