France: le nombre de mosquées salafistes en hausse

© Flickr / edward musiakМусульманский полумесяц
Мусульманский полумесяц - Sputnik France
Selon le renseignement, on dénombre désormais 25 salles de prière radicales en Île-de-France, 22 dans la région lyonnaise et 13 à Marseille.

French soldier stands guard inside the Prefecture as part of the highest level of Vigipirate security plan in Nice February 9, 2015. - Sputnik France
Valls: la menace terroriste reste élevée en France
Les services de renseignement s'inquiètent de la multiplication des prises de contrôle des mosquées par des imams salafistes, indique une note consultée par RTL.

Selon le document, on dénombre désormais 25 salles de prière radicales en Île-de-France, 22 dans la région lyonnaise et 13 à Marseille. On dénombre par ailleurs 5.000 salafistes en Île-de-France, soit dix fois plus qu'il y a dix ans.

A man holds his electoral card and a ballot as he votes in the second round of the legislative by-election in the 4th constituency of the Doubs in Pont-de-Roide on February 8, 2015. - Sputnik France
Départementales: un parti des musulmans présentera des candidats
Citant la note, RTL indique que le phénomène s'étend aussi aux villes moyennes. Vitrolles, Alès ou Brest ont vu certaines mosquées passer sous la coupe de fondamentalistes.

"À chaque fois, la stratégie est la même. Un groupe de jeunes perturbateurs conteste l'imam en place, affirme la supériorité des versets les plus radicaux et finit par installer son prédicateur, parfois même à l'occasion de vacances", indique RTL.

Les appels au djihad ne sont jamais directs, ce qui serait illégal, mais certains prêches poussent au radicalisme, estiment les renseignements.

The message Paris is Charlie is projected on the Arc de Triomphe in Paris January 9, 2015, - Sputnik France
Réflexions sur la France de Charlie Hebdo
Début janvier, la France a fait face à une série d'attaques terroristes. Deux djihadistes français, Saïd et Chérif Kouachi, ont fait irruption dans la rédaction de l'hebdomadaire parisien Charlie Hebdo, tuant 12 personnes dont deux policiers. Par la suite, les deux frères Kouachi ont été tués dans l'assaut des forces de sécurité dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) où ils retenaient une personne.

Durant la même période, un autre djihadiste armé, Amedy Coulibaly, a tué une policière à Montrouge (Hauts-de-Seine). Un jour plus tard, il s'est retranché avec une vingtaine d'otages dans un supermarché casher à Paris. Il a été abattu par la police lors de l'assaut. Quatre otages ont péri.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала