Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Hollande: Assad n'est pas un interlocuteur crédible pour lutter contre l'EI

© REUTERS / Philippe Wojazer French President Francois Hollande (R) accompanies Khaled Khoja, president of the National Coalition for Syrian Revolutionary and Opposition Forces, as he leaves the Elysee Palace in Paris, March 5, 2015.
French President Francois Hollande (R) accompanies Khaled Khoja, president of the National Coalition for Syrian Revolutionary and Opposition Forces, as he leaves the Elysee Palace in Paris, March 5, 2015. - Sputnik France
S'abonner
Selon le président français François Hollande, le président syrien n'est pas un interlocuteur crédible pour préparer l'avenir de la Syrie.

Bashar al-Assad - Sputnik France
Assad: l'Onu a échoué à protéger les civils syriens
Le président syrien Bachar al-Assad n'est pas un interlocuteur crédible pour lutter contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI ou Daech), a déclaré jeudi le chef de l'Etat français François Hollande cité par le site officiel de l'Elysée.

M.Al-Assad est "le principal responsable du malheur de son peuple et de la montée des groupes terroristes en Syrie. Il n'est donc pas un interlocuteur crédible pour lutter contre Daech et préparer l'avenir de la Syrie", a indiqué M.Hollande lors d'une rencontre avec Khaled Khoja, président de la Coalition nationale syrienne.

Organisation terroriste État islamique - Sputnik France
Organisation terroriste Etat islamique
M.Hollande "a souligné la nécessité d'œuvrer sans relâche à la relance du processus de Genève pour une transition politique en Syrie, seule solution possible pour rassembler le peuple syrien, répondre à ses aspirations légitimes, éradiquer les groupes terroristes et rétablir la paix civile", rapporte le service de presse de l'Elysée.

Le président français a "réitéré le soutien politique et opérationnel de la France aux forces de l'opposition démocratique engagées en première ligne contre" l'EI et a félicité la Coalition nationale syrienne "pour son initiative de dialogue avec les autres composantes de l'opposition démocratique".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала