Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Yémen: Sanaa après les frappes aériennes

S'abonner
L'Arabie saoudite et les pays du Golfe ont lancé une opération militaire au Yémen pour défendre le président du pays Abd Rabbo Mansour Hadi, confronté à une rébellion de la milice chiite des Houthis.

L'Arabie saoudite et les pays du Golfe ont lancé une opération militaire au Yémen pour défendre le président du pays Abd Rabbo Mansour Hadi, confronté à une rébellion de la milice chiite des Houthis.

© REUTERS / Khaled AbdullahDurant la nuit, la coalition a réalisé plusieurs frappes aériennes visant l'aéroport de Sanaa, la capitale du Yémen, ainsi que plusieurs sites militaires.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
1/11
Durant la nuit, la coalition a réalisé plusieurs frappes aériennes visant l'aéroport de Sanaa, la capitale du Yémen, ainsi que plusieurs sites militaires.
© AP Photo / Hani MohammedSelon l'agence Sputnik, les raids aériens ont visé des quartiers résidentiels du nord de la capitale.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
2/11
Selon l'agence Sputnik, les raids aériens ont visé des quartiers résidentiels du nord de la capitale.
© AP Photo / Hani MohammedSelon les dernières informations, les raids ont fait 26 morts et plus de 30 blessés.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
3/11
Selon les dernières informations, les raids ont fait 26 morts et plus de 30 blessés.
© REUTERS / Khaled AbdullahLes forces fidèles au président Hadi ont repris le contrôle de l'aéroport international d'Aden après des "combats intenses" avec les partisans des rebelles Houthis, rapportent les médias occidentaux.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
4/11
Les forces fidèles au président Hadi ont repris le contrôle de l'aéroport international d'Aden après des "combats intenses" avec les partisans des rebelles Houthis, rapportent les médias occidentaux.
© AFP 2021 Mohammed HuwaisLes forces progouvernementales ont délogé la 39e brigade armée qui soutenait les Houthis.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
5/11
Les forces progouvernementales ont délogé la 39e brigade armée qui soutenait les Houthis.
© Sputnik . Faisal Al ShabibiAuparavant, le Conseil de coopération du Golfe a diffusé un communiqué dans laquelle l'Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, Bahrein et les Emirats arabes unis se déclaraient prêts à "répondre à l'appel du président Hadi de protéger le Yémen et son peuple face à l'agression des combattants houthis"
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
6/11
Auparavant, le Conseil de coopération du Golfe a diffusé un communiqué dans laquelle l'Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, Bahrein et les Emirats arabes unis se déclaraient prêts à "répondre à l'appel du président Hadi de protéger le Yémen et son peuple face à l'agression des combattants houthis"
© AP Photo / Wael QubadyUn porte-parole de l'administration présidentielle du Yémen a déclaré que le chef de l'Etat se trouvait actuellement à Aden et soutenait l'opération internationale menée contre les combattants houthis.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
7/11
Un porte-parole de l'administration présidentielle du Yémen a déclaré que le chef de l'Etat se trouvait actuellement à Aden et soutenait l'opération internationale menée contre les combattants houthis.
© AFP 2021 STRSelon la chaîne de télévision Al Arabiya, 100 avions et 150.000 soldats saoudiens sont impliqués à l'opération. L'Egypte, le Pakistan, la Jordanie et le Soudan se déclarent disposés à participer à une offensive au sol au Yémen.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
8/11
Selon la chaîne de télévision Al Arabiya, 100 avions et 150.000 soldats saoudiens sont impliqués à l'opération. L'Egypte, le Pakistan, la Jordanie et le Soudan se déclarent disposés à participer à une offensive au sol au Yémen.
© REUTERS / Anees MahyoubSelon le quotidien Al-Wasat, publié au Bahreïn, le président du Yémen a quitté mercredi sa résidence à Aden.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
9/11
Selon le quotidien Al-Wasat, publié au Bahreïn, le président du Yémen a quitté mercredi sa résidence à Aden.
© REUTERS / StrigerUne patrouille militaire à Aden
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
10/11
Une patrouille militaire à Aden
© AFP 2021 StringerDimanche, les Houthis, soutenus par les troupes fidèles à l'ancien président Abdallah Saleh, ont pris les contrôle de Taïz, troisième ville du Yémen.
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes - Sputnik France
11/11
Dimanche, les Houthis, soutenus par les troupes fidèles à l'ancien président Abdallah Saleh, ont pris les contrôle de Taïz, troisième ville du Yémen.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала