Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Proche-Orient: pas de course aux armements suite à l'accord avec l'Iran

© Sputnik . Grigori SysoevSerguéi Lavrov, ministro de Asuntos Exteriores de Rusia
Serguéi Lavrov, ministro de Asuntos Exteriores de Rusia - Sputnik France
S'abonner
L'accord conclu à Lausanne sur le nucléaire iranien ne devrait pas stimuler la course aux armements au Proche-Orient, estime le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu voiced  strong opposition to the international agreement on Iran's nuclear development program drafted Thursday. - Sputnik France
Netanyahu: un accord avec l'Iran déclenchera une course aux armements
L'accord-cadre signé entre l'Iran et les six médiateurs internationaux sur son programme nucléaire n'aura pas d'effet négatif pour le régime de non-prolifération des armes nucléaires et ne stimulera pas non plus la course aux armements conventionnels au Proche-Orient, estime le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.  

"Il n'y a aucune raison pour que la course aux armements s'intensifie", a-t-il déclaré dans une interview au directeur général de l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya, Dmitri Kisselev.  

President Barack Obama speaks in the Rose Garden of the White House in Washington, Thursday, April 2, 2015, about the breakthrough in the Iranian nuclear. - Sputnik France
Nucléaire: Obama veut un contrôle "sans précédent" des ententes avec l’Iran
Cet accord "ne doit pas non plus créer de précédents négatifs pour le régime de non-prolifération en général, pour les contrôles effectués par les experts et pour les inspections de l'AIEA [Agence internationale de l'énergie atomique, ndlr] visant à vérifier le caractère pacifique des recherches nucléaires iraniennes", a ajouté le chef de la diplomatie russe.

L'Iran et les six médiateurs internationaux sur son programme nucléaire (Russie, Etats-Unis, France, Chine, Grande-Bretagne et Allemagne) ont conclu le 2 avril à Lausanne un accord censé empêcher Téhéran de créer sa propre bombe atomique. Aux termes de ce document, l'Iran s'engage à réduire des deux tiers ses capacités d'enrichissement d'uranium au cours des dix prochaines années.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала