Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Spiegel: un accord gazier russo-grec signé la semaine prochaine

© Photo GazpromTuberías en la planta
Tuberías en la planta - Sputnik France
S'abonner
Athènes compte recevoir de Moscou jusqu'à 5 milliards de dollars.

Los Ramones, Nuevo León - Sputnik France
Turkish Stream: la Grèce dénonce la "forte pression" exercée par les USA
La Grèce et la Russie envisagent de conclure un accord en vertu duquel Athènes pourrait obtenir jusqu'à 5 mds USD pour la construction du gazoduc Turkish Stream, rapporte samedi le journal allemand Spiegel.

Selon le quotidien qui cite un haut responsable du parti de la gauche SYRIZA, au pouvoir en Grèce, l'accord en question devrait être signé mardi 21 avril.

Conformément aux dispositions du document, Athènes recevra entre 3 et 5 milliards de dollars de prépaiements pour le transit de gaz en provenance de la Russie vers les pays de l'Union européenne via le territoire grec.

Le quotidien indique que les détails de l'accord ont été examinés lors de la récente visite du premier ministre grec Alexis Tsipras à Moscou.

Le journal grec Agora a pour sa part rapporté que la signature de l'accord avec Moscou permettrait à Athènes de reporter jusqu'au moins de juin les négociations avec ses partenaires européens sur l'octroi de nouveaux prêts à la Grèce.

President Vladimir Putin meets with Prime Minister of Greece Alexis Tsipras - Sputnik France
Rencontre Poutine-Tsipras: Moscou prêt à approfondir sa coopération avec Athènes
Suite à la décision russe d'abandonner le projet de gazoduc South Stream en raison de la position "non constructive" de l'UE, Moscou a annoncé son intention de construire un deuxième gazoduc russo-turc sous la mer Noire, qui sera baptisé Turkish Stream, et de mettre en place un hub gazier à la frontière turco-grecque pour les consommateurs européens.

Le PDG du géant gazier russe Gazprom Alexeï Miller a ensuite informé le vice-président de la Commission européenne chargé de l'Energie Maros Sefcovic que le gaz russe destiné à l'Europe passerait par la Turquie au lieu de l'Ukraine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала