Syrie: l'émissaire de l'Onu appelle à poursuivre les tentatives de règlement

© AFP 2022 STR Syrian residents and security forces inspect the damage following a car bomb explosion on April 10, 2015, in the government-controlled majority Alawite neighbourhood of Hay al-Arman, located on the outskirts of the Zahraa district in Homs city
Syrian residents and security forces inspect the damage following a car bomb explosion on April 10, 2015, in the government-controlled majority Alawite neighbourhood of Hay al-Arman, located on the outskirts of the Zahraa district in Homs city - Sputnik France
De nouvelles consultations sur la Syrie viennent d'être lancées à Genève pour voir ce qui a changé sur le terrain depuis l'adoption du communiqué de Genève il y a trois ans, le 30 juin 2012, selon M.de Mistura.

Un puesto de control del Ejército sirio en el centro de Homs - Sputnik France
L'Iran invité aux consultations sur la Syrie à Genève
Les tentatives de règlement de la crise en Syrie doivent se poursuivre même si les chances du succès sont minces, a estimé mardi devant les journalistes à Genève l'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, avant le lancement de consultations sur le conflit syrien.

"Une nouvelle tentative d'amener le processus à un règlement pacifique doit être faite même si les chances du succès sont extrêmement minces", a déclaré le diplomate.

Et d'ajouter que la situation en Syrie ne cessait de se dégrader.

Вид на территорию, занятую боевиками Свободной армии Сирии, в городе Дарайя - Sputnik France
Onu: l'ingérence étrangère a entraîné la guerre civile en Syrie
"Elle est bel et bien désastreuse (…) Et c'est justement pour cette raison que nous devons exploiter toutes les chances qui se présentent", a indiqué M.de Mistura.

Les consultations de Genève sur la Syrie ont été lancées mardi. Elles se tiendront à huis clos au Palais des Nations jusqu'au 30 juin. Quarante groupes syriens et 20 acteurs régionaux et internationaux y ont été invités.

La Syrie est secouée depuis mars 2011 par un conflit intérieur qui a déjà fait, selon l'Onu, plus de 200.000 morts, des civils pour la plupart. Plus de 2,3 millions de Syriens ont dû fuir le pays en raison des hostilités.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала