La Lettonie s'oppose à la création d'une armée européenne

CC0 / U.S. Army Europe Images / Czech army training at JMRCCzech soldiers set up security during a military advisory team training exercise at U.S. Army Europe's Joint Multinational Readiness Center in Hohenfels, Germany, Dec. 1
Czech soldiers set up security during a military advisory team training exercise at U.S. Army Europe's Joint Multinational Readiness Center in Hohenfels, Germany, Dec. 1 - Sputnik France
La Lettonie s'est vivement opposée à l'idée de mettre en place une armée commune de l'UE, estimant que cette initiative ne tarderait pas à affaiblir l'Otan et, par conséquent, l'influence militaire et politique des Etats-Unis en Europe.

Militaires européens - Sputnik France
Les forces armées européennes? Du bluff!
Le ministère letton de la Défense estime que la proposition de créer une armée commune de l'UE est dépourvue de sens et que certains pays européens utilisent cette idée pour soutenir leurs entreprises d'armement, a déclaré mercredi le directeur politique du ministère, Janis Garisons, cité par le site d'information Delfi.

M. Garisons estime que premièrement, l'armée européenne finirait par rivaliser avec l'Otan et que deuxièmement, certains pays de l'UE s'efforcent de promouvoir cette idée "dans l'intérêt de leurs fabricants d'armes". 

Selon le responsable letton, les efforts visant à mettre en place une "armée européenne" sont entreprises depuis des années 1960 en vue d'affaiblir l'influence des Etats-Unis et de l'Otan. La Lettonie — membre de l'Otan — ne voit aucune nécessité de créer une force armée parallèle. 

Militares de la OTAN - Sputnik France
Une armée européenne relève du défi impossible
M. Garisons estime en outre que l'Europe n'a pas assez de ressources financières pour réaliser cette initiative. 

Le 8 mars dernier, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a déclaré que l'UE devait créer sa propre armée pour défendre les intérêts de l'Europe dans le monde. Cette idée a été soutenue par le président finlandais Sauli Niinistö et la chancelière allemande Angela Merkel.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала