Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Allemagne: conférence secrète du Pentagone sur la lutte contre Moscou

© AP Photo / Manuel Balce CenetaMinistre US de la Défense Ashton Carter
Ministre US de la Défense Ashton Carter - Sputnik France
S'abonner
Selon des médias, une vingtaine de généraux et diplomates US de haut rang prendront part à la conférence secrète appelée à adopter une stratégie sur fond de crise en Ukraine et à soutenir les pays préoccupés par la politique de Moscou.

Le ministre américain de la Défense Ashton Carter tiendra une conférence secrète en Allemagne appelée à évaluer l'efficacité des sanctions économiques contre la Russie et à envisager une aide militaire aux alliés des Etats-Unis, a annoncé jeudi l'agence AP se référant à un membre de la délégation qui accompagnera M.Carter en Europe.

Robert Work - Sputnik France
La hausse du potentiel militaire russe dépasse les prévisions du Pentagone

M.Carter souhaite comprendre s'il faut intensifier les exercices militaires ou l'aide aux pays qui redoutent la Russie à la veille de la rencontre des ministres de la Défense de l'Otan programmée pour juin.

Le porte-parole du Pentagone Brent Colburn a ajouté les discussions porteront en outre sur la menace émanant du groupe terroriste Etat islamique (EI) et d'autres dossiers. 

Il s'agit de la quatrième conférence internationale organisée par M.Carter depuis sa nomination au poste de ministre de la Défense en janvier dernier. 

Ces derniers mois, les Etats-Unis ont augmenté leur présence militaire en Europe, surtout dans les pays baltes et ont accordé une aide militaire à leurs alliés. Le Congrès américain a débloqué près d'un milliard de dollars à ces fins.

L'administration du président Barack Obama fait l'objet de critiques aux Etats-Unis pour l'effet insignifiant des sanctions économiques américaines sur la politique de Moscou à l'égard de l'Ukraine. Le vice-président américain Joseph Biden et le ministre de la Défense Ashton Carter figurent parmi les partisans de l'envoi d'armes létales à Kiev.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала