Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Merkel: le G7 ne peut pas régler le conflit ukrainien sans la Russie

© AP Photo / Markus SchreiberGerman Chancellor Angela Merkel waits for French President Francois Hollande prior to the conference 'Petersberg Climate Dialogue' in Berlin, Germany, Tuesday, May 19, 2015
German Chancellor Angela Merkel waits for French President Francois Hollande prior to the conference 'Petersberg Climate Dialogue' in Berlin, Germany, Tuesday, May 19, 2015 - Sputnik France
S'abonner
Bien que Vladimir Poutine ne participe pas au sommet du G7, il est impossible de régler le conflit en Ukraine sans la Russie, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel à la chaîne télévisée CNN.

"Je suis très heureuse que le secrétaire d'Etat américain John Kerry se soit rendu en Russie pour rencontrer Vladimir Poutine. Il sera nécessaire d'impliquer la Russie dans la résolution du drame terrible qu'est la guerre civile. Nous, les pays membres du G7, soutiendrons ce processus", a indiqué la chancelière allemande.

Selon Mme Merkel, le G7 n'est pas l'unique plateforme permettant de négocier Moscou afin de désamorcer la crise ukrainienne.

"L'Allemagne et la France, aux côtés du président américain Barack Obama, essaient de trouver une issue à la crise ukrainienne. Mais il y a d'autres formats dans le cadre desquels nous menons des pourparlers avec la Russie, par exemple, le +format Normandie+", a-t-elle précisé.

Ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier - Sputnik France
G7 vs. G8: le chef de la diplomatie allemande appelle à réintégrer la Russie
La chancelière allemande a souligné la nécessité de coopérer avec Moscou sur une série de questions clés. "Nous ne pouvons pas nous passer de la Russie afin de régler certains conflits, par exemple en Syrie. C'est pourquoi je maintiens des rapports avec Vladimir Poutine", a ajouté Mme Merkel.

Le G8 s'est transformé en G7 en mars 2014 suite à la décision de sept grandes puissances économiques mondiales (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Royaume-Uni et Japon) d'exclure la Russie du groupe sur fond de montée des tensions autour de la crise en Ukraine et en réaction à l'adhésion de la Crimée à la Russie. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a à l'époque indiqué que personne n'avait formellement exclu la Russie du G8.

Quelques jours avant le sommet G7 prévu dimanche et lundi prochains en Bavière (Allemagne), des hommes d'affaire allemands ont appelé à inviter le chef du Kremlin à la rencontre.

Selon le président du Comité économique allemand pour les pays de l'Est Eckhard Cordes, le refus d'utiliser le G7 pour renouer le dialogue avec la Russie est une chance ratée pour renouer le dialogue avec Moscou. Le quotidien allemand Die Welt l'explique par le fait que des compagnies allemandes subissent de plein fouet la baisse des exportations vers la Russie provoquée par les sanctions occidentales.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала