Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: Porochenko exclut tout référendum sur la séparation du Donbass

© Sputnik . Mikola LazarenkoLe président ukrainien Piotr Porochenko
Le président ukrainien Piotr Porochenko - Sputnik France
S'abonner
Le président ukrainien Piotr Porochenko affirme qu'il n'admettra jamais qu'un référendum soit organisé sur la séparation du Donbass du reste de l'Ukraine.

Il n'y aura jamais de référendum sur la séparation du Donbass du reste de l'Ukraine, a promis vendredi le président ukrainien Piotr Porochenko lors d'une conférence de presse à Kiev. 

"Ils peuvent toujours attendre. La question même de la séparation du Donbass relève d'une provocation pure et simple. Je n'admettrai jamais l'organisation d'un tel référendum. En tant que président de l'Ukraine, je suis garant de son intégrité territoriale", a martelé le chef de l'Etat. 

Auparavant, M.Porochenko a à plusieurs reprises souligné que l'Ukraine était et resterait un Etat unitaire. 

Dans le sillage de la crise politique consécutive au renversement en février 2014 du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, les habitants de plusieurs districts des régions de Donetsk et de Lougansk (sud-est) ont proclamé la mise en place de deux "républiques populaires" qui ne reconnaissaient pas les nouvelles autorités de Kiev. Quoi qu'il en soit, ni Kiev, ni l'Occident ne reconnaissent ces deux républiques populaires autoproclamées de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR). 

Le Donbass sous le feu de l'armée ukrainienne - Sputnik France
Le Donbass sous le feu de l'armée ukrainienne
L'armée ukrainienne mène depuis un an une opération spéciale dans le Donbass mais ces activités militaires intensives n'ont toujours pas permis à Kiev de reprendre le contrôle de l'est du pays. Le conflit a fait de nombreux morts et provoqué une situation humanitaire catastrophique dans la région.

La réunion du groupe de contact du 12 février dernier s'est soldée par l'adoption des accords de Minsk impliquant, notamment, le cessez-le-feu dans le Donbass à partir du 15 février, le retrait des armements lourds et la création d'une zone de sécurité. Conformément à ce texte, Kiev aurait dû lever le blocus économique pesant sur le Donbass, procéder à une réforme constitutionnelle prévoyant la décentralisation et convenir avec les DNR et LNR d'une loi sur le statut particulier de la région.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала