Le conflit contre UberPOP monte d’un cran

© REUTERS / Stephane MaheTaxi drivers demonstrate during a protest against car-sharing service Uber in Nantes, western France, June 9, 2015
Taxi drivers demonstrate during a protest against car-sharing service Uber in Nantes, western France, June 9, 2015 - Sputnik France
Déterminés à en finir avec UberPOP, les taxis ont recours à des actions coup de poing dans plusieurs villes de France.

Une violence désormais ciblée

Présentation d'une voiture volante - Sputnik France
La première voiture volante en vente en 2017
Un chauffeur utilisant UberPOP (un service permettant à des particuliers de proposer leurs services à prix cassés) a été agressé à Nice dans la nuit de lundi à mardi par une trentaine de chauffeurs de taxi. Ces derniers avaient passé une fausse commande avant de s'en prendre au chauffeur. Ce scénario s'est également produit plusieurs fois à Marseille la semaine dernière. A Paris aujourd'hui, les taxis ont déclenché une opération escargot au départ des aéroports parisiens vers la capitale. A l'appel des syndicats, entre 200 et 300 voitures ont ralenti la circulation de Roissy-Charles-de-Gaulle vers Paris, alors que leurs collègues ont empêché la prise en charge de passagers à Orly. Le boulevard périphérique figurait aussi parmi les cibles.

Pourquoi soudainement une telle violence? Ces débordements sont le résultat de l'échec des syndicats dans la lutte contre UberPOP par des moyens judiciaires. Certes, la préfecture de police de Paris a recensé 364 délits liés à l'activité illégale de taxi de la part de chauffeurs utilisant UberPOP. Mais cela n'a pas altéré le succès de l'application, tant pour les utilisateurs que les chauffeurs. Nous avons pu constater qu'au moins huit voitures UberPOP étaient visibles sur le radar de l'application mobile depuis la rédaction de Sputnik à Paris. 

UberPOP
UberPOP - Sputnik France
UberPOP

Deux points de vue diamétralement opposés sur le sujet

Les partisans d'UberpPOP perçoivent l'appli comme une vraie pionnière de la nouvelle économie dite «de troc». A l'instar du service de location d'appartements Airbnb ou le site de covoiturage Blablacar. Effectivement, l'application permet de simplifier au maximum le concept même de taxi: coûts réduit pour les clients et accès facile au marché aux chauffeurs, à temps plein ou ponctuellement.

Cependant, le site d'analyse karos.fr, spécialiste du covoiturage, ne fait pas d'amalgame entre deux modèles distincts: covoiturage et taxi entre particuliers. Il faut noter que le taxi entre particuliers est aujourd'hui illégal. Les critiques dénoncent une concurrence déloyale, car les chauffeurs particuliers ne sont pas soumis aux mêmes règlementations (formation, accréditation, assurance) que les acteurs professionnels. Il existe plusieurs services mobiles travaillant avec les chauffeurs professionnels: notamment WeCab ou même UberX qui utilise d'ailleurs la même appli qu'UberPOP

Google self driving car at the Computer History Museum - Sputnik France
Que pourra faire une voiture sans conducteur en cas d'urgence ?
Pour Mouad Ichaoui, président du Groupement Autonome des Conducteurs de Taxis Communaux de la Seine-Saint-Denis (93), il n'y a pas de différence entre UberPOP et UberX: ce sont deux entités d'un "mastodonte américain", face auxquels les taxis nationaux ne sont "que des petits pions qu'il va écraser pour prendre un peu plus de pouvoir". Ainsi, la compagnie serait un phénomène vraiment sans équivalent car "même des concurrents d'Uber déposent des plaintes contre Uber"

Les taxis sont déçus par le gouvernement qui ne réagit pas et semble aller à l'inverse de leurs revendications: "Quand on parle à des gens dans les missions ou dans les pôles emploi, ils proposent d'aller chez Uber pour faire baisser les chiffres de chômage au détriment de la profession".

Le résultat de ce combat en France n'est pas évident, car il n'y a pas d'unanimité parmi les pays du monde sur l'utilisation de l'appli, la décision étant souvent déléguée aux autorités municipales. Ainsi, certaines villes ou Etats américains (comme Berlin ou le Nevada) l'ont complètement banni, tandis que d'autres n'y voient rien de grave.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала