Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Attentat en Isère: un corps décapité – "un signe très fort lancé par des terroristes"

© AFP 2021 PHILIPPE DESMAZES French police and firefighters gather at the entrance of the Air Products company in Saint-Quentin-Fallavier, near Lyon, central eastern France, on June 26, 2015
French police and firefighters gather at the entrance of the Air Products company in Saint-Quentin-Fallavier, near Lyon, central eastern France, on June 26, 2015 - Sputnik France
S'abonner
Six mois ont passés après la sanglante attaque contre Charlie Hebdo, une forte explosion suivie d'un incendie a eu lieu ce vendredi à 9 heures 50 dans les locaux de l’entreprise Air Products à Saint-Quentin-Fallavier. Cet attentat a fait une victime, un homme de 50 ans, lâchement assassiné et deux blessés.

Gilbert Collard, député RBM-FN du Gard, Secrétaire général du Rassemblement bleu marine, écrivain et avocat, fait part de son point de vue sur le sujet à Sputnik.

French police and firefighters gather at the entrance of the Air Products company in Saint-Quentin-Fallavier, near Lyon, central eastern France, on June 26, 2015 - Sputnik France
EN DIRECT. Attentat en Isère: un homme interpellé, un autre activement recherché

Il n’y a plus aucun doute que c’est un acte terroriste. Ce qui est inconcevable – c’est que le site n’était plus protégé et qu’on apprenne maintenant que la protection de ce site ainsi que d’autres sites va être renforcée. La portée symbolique de l’horreur est l’élément le plus grave. Un homme a eu la tête décapitée, c’est-à-dire qu’on voit en France ce que les images nous montrent d’habitude de Syrie ou de Lybie, régions où le terrorisme frappe. Cela veut dire qu’on va avoir, dans notre pays, les mêmes actions criminelles. C’est un signe très fort qui vient d’être lancé par des terroristes en face d’impuissance dans la mesure où le terroriste qui a été arrêté, bien que fiché en 2006, ne l’était plus. On se demande alors pour quelle raison ce fichage a été supprimé.

L’Etat islamique est impliqué dans cet acte, c’est sa signature horrible et criminelle et, en même temps, sanglante. Les têtes commencent à rouler sur le territoire français.

Le terrorisme maintenant devient une entreprise anonyme. On a affaire à des sous-araignées, à des individus qu’on peut côtoyer et qui ont appris la technique de dissimulation. Ce n’est pas par la surveillance technologique qu’on va arriver à les arrêter, mais par un travail sur le terrain. On est entré dans une phase très dangereuse, très périlleuse qui est l’artisanat terroriste. Daesh dispose d’individus complètement fanatisés qui sont des bombes sur lesquelles il suffit d’appuyer pour qu’elles explosent sans qu’on ait le moyen d’entendre le dictat. 

L’affaire est liée à l’attentat contre Charlie Hebdo, la fusillade de Toulouse, le récent attentat à Besançon, même si les individus qui les commettent ne sont pas forcément reliés entre eux. Et il y en aura d’autres. Parce qu’on a laissé s’installer, faute d’avoir pris des mesures appropriées, une sorte de 5ième colonne, une espèce d’armée dissimulée dans le paysage français. On est en guerre. Tant qu’on n’aura pas compris que la guerre nous a été déclarée et qu’il faut réagir en fonction de cette déclaration de guerre, on n’arrivera pas à rétablir la paix dans le pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала