Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Turkish Stream: Gazprom rompt son contrat avec l’italien Saipem

© Sputnik . Alexey Kudenko / Aller dans la banque de photosBuilding Dzhubga-Lazarevskoye-Sochi gas pipeline offshore section in the Black sea
Building Dzhubga-Lazarevskoye-Sochi gas pipeline offshore section in the Black sea - Sputnik France
S'abonner
Gazprom a annoncé la rupture de contrat avec Saipem concernant la construction du gazoduc Turkish Stream. Les négociations avec la Turquie traînent en longueur, ce qui empêche le lancement des travaux. Le ministre turc de l'Energie, Taner Yildiz, espère que ce document sera signé le plus vite possible.

Une filiale de Gazprom, South Stream Transport BV, a informé l'italien Saipem de la rupture du contrat portant sur la construction de la première branche du gazoduc Turkish Stream.

Cette décision est inattendue, notamment compte tenu du fait qu'un navire de cette compagnie italienne spécialisée dans la recherche et les forages pétroliers avait jeté l'ancre le 6 juillet près d'Anapa, en mer Noire, pour commencer les travaux.

South Stream Transport BV explique cette décision par la nécessité "d'arriver à un accord sur les questions pratiques et commerciales en ce qui concerne la réalisation du projet de Turkish Stream". Les négociations avec la Turquie traînent en longueur, ce qui fait obstacle au lancement des travaux.

En raison de la rupture de contrat, Gazprom paiera à Saipem 300 millions de dollars pour la durée d'immobilisation de six mois, période écoulée depuis la suspension de South Stream. Les experts estiment que le groupe russe pourrait négocier le prix des compensations.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Le projet Turkish Stream au menu de la rencontre Poutine-Erdogan à Bakou
De son côté, le ministre turc de l'Energie, Taner Yildiz, a annoncé que Moscou et Ankara étaient arrivés à un accord préalable sur Turkish Stream le 13 juin à Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan. "Nous ne pouvons pas dire que toutes les obstacles sont surmontés mais nous comptons bientôt y arriver", a dit le ministre.

Gazprom avait auparavant signé un contrat sur les services de deux navires de forages de la compagnie italienne, Saipem — Castoro 6 et Saipem 7000 — pour la construction de la partie sous-marine de gazoduc South Stream. Ce projet a été abandonné début décembre 2014 et remplacé par le projet de Turkish Stream.

Le 8 mai, Saipem a annoncé le renouvellement de son contrat avec South Stream Transport portant sur la construction de la partie sous-marine du gazoduc Turkish Stream.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала