Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nucléaire: Riyad met en garde Téhéran

S'abonner
Selon une source saoudite officielle, Riyad a toujours soutenu l’adoption d’un accord interdisant à l'Iran de se doter de l'arme nucléaire.

High Representative of the European Union for Foreign Affairs and Security Policy Federica Mogherini and Iranian Foreign Minister Mohammad Javad Zarif (R) react during a plenary session at the United Nations building in Vienna, Austria July 14, 2015. - Sputnik France
Les détails de l'accord sur le nucléaire iranien
L'énergie nucléaire doit servir au développement pacifique de l'Iran et non à attiser les tensions dans la région, ce qui ne provoquerait que des mesures de rétorsion, a déclaré mardi une source officielle saoudienne à l'agence officielle SPA suite à l'accord sur le dossier nucléaire iranien.

"Avec la conclusion de cet accord, l'Iran se doit de mettre ses ressources au service de son développement et de l'amélioration des conditions du peuple iranien au lieu de provoquer des troubles qui susciteraient des réactions déterminées des pays de la région", a souligné un porte-parole officiel, cité par l'agence.

Barack Obama - Sputnik France
Obama: les USA maintiendront les sanctions contre l'Iran
Il a également précisé que "l'Arabie saoudite, ainsi que les pays qui ont signé l'accord sur le nucléaire iranien, prônait le maintien des sanctions imposées à Téhéran pour son soutien au terrorisme et la violation des traités et accords sur les armes".

"Etant donné que l'Iran est un pays voisin, l'Arabie saoudite espère bâtir avec lui de meilleures relations dans tous les domaines sur la base du bon voisinage et de la non-ingérence dans les affaires internes", a ajouté le porte-parole.

Téhéran en fête après l'accord sur le nucléaire iranien - Sputnik France
Téhéran en fête après l'accord sur le nucléaire iranien
Les négociations entre l'Iran et les six médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien ont duré plus de 10 ans. Le dernier round de discussions a duré 18 jours à Vienne et a abouti à la conclusion d'un accord historique qui lève les obstacles pour le commerce extérieur de l'Iran tout en maintenant l'embargo sur les armes et les missiles à destination de ce pays. L'Iran, pour sa part, ne pourra pas élaborer de combustible nucléaire pendant 15 ans.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала