Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Diplomate marocain: conjuguer les efforts pour combattre l'extrémisme religieux

© Sputnik . Ruslan Krivobok / Aller dans la banque de photosПресс-конференция посла Королевства Марокко Абделкадера Лешехеба
Пресс-конференция посла Королевства Марокко Абделкадера Лешехеба - Sputnik France
S'abonner
Seuls les efforts conjugués de différents pays sont en mesure de stopper la propagation de l'islam radical au Proche-Orient, estime un diplomate marocain.

Pour endiguer la propagation de l'extrémisme religieux au Proche-Orient, il faut non seulement appliquer une politique avisée à l'intérieur des Etats affectés par ce fléau, mais aussi conjuguer les efforts de tous les membres de la communauté internationale, a déclaré à l'agence Sputnik l'ambassadeur du Maroc en Russie, Abdelkader Lachhab.

Morocco’s intelligence services on Thursday broke up an Islamic State-affiliated terrorist cell that planned a series of kidnappings and killings on Moroccan soil, the government said on its website - Sputnik France
Maroc: une cellule de recrutement de djihadistes démantelée
"Le Maroc a réussi à opérer des réformes dans le domaine religieux et à former une communauté d'ulémas qui prêchent la mesure et la modération. En outre, nous renforçons l'oumma (la communauté religieuse musulmane, ndlr) à l'intérieur de notre pays: 500 imams et prêcheurs musulmans issus d'Afrique — du Mali, de la Côte d'Ivoire, du Sénégal et d'autres pays — travaillent avec les habitants de villages et de régions éloignées du Maroc", a indiqué l'ambassadeur.

Selon lui, ces mesures "ont déjà porté leurs fruits" en termes de lutte contre l'islamisme radical: la situation au Maroc se caractérise par la stabilité et la sécurité.

EI - Sputnik France
Recrutement pour l’Etat islamique: neuf personnes arrêtées au Maroc
"Néanmoins, je ne cesse pas de répéter que nous devons faire preuve de vigilance. Bien que l'extrémisme religieux ne soit pas typique du Maroc et que la société marocaine condamne ce phénomène, on y trouve toujours des cellules radicales", a constaté le diplomate.

Selon différentes estimations, le groupe Etat islamique pourrait contrôler un territoire de 90.000 kilomètres carrés. Les terroristes ont annoncé avoir créé un "califat" avec ses propres lois et administrations. Il n'existe pas non plus de chiffres exacts concernant l'importance de cette organisation extrémiste. Selon différentes sources, ses effectifs varient entre 50.000 et 200.000 combattants.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала