Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: les jeux de hasard bientôt autorisés

© Sputnik . Dmitry Korobeinikov / Aller dans la banque de photosCasino.
Casino. - Sputnik France
S'abonner
Après six ans d'interdiction, la question de la légalisation des jeux de hasard en Ukraine est "presque résolue", rapporte l'édition Vesti.

Les députés de la Rada du partie "Front populaire", Viktor Romaniuk et Gennadiy Krivosheya, ont déposé une proposition de loi qui légalise les jeux de hasard. D'après le texte, les hôtels quatre et cinq étoiles seront autorisés à proposer des services de casinos, ainsi que des bureaux de bookmakers et des loteries, de plus les appareils électroniques de jeux de hasard seront autorisés dans les cafés, les bars et les restaurants, rapportent les médias ukrainiens.

Les jeux de hasard en Ukraine ont été mis hors la loi en même temps que chez son voisin russe, en 2009. Toutefois, depuis l'année dernière, le gouvernement ukrainien parle de plus en plus régulièrement de la réexaminassions de cette interdiction.

Ce nouveau projet de loi a mis en lumière les opinions divergentes de la société ukrainienne sur ce sujet.

Ainsi, en juillet, le gouverneur de la région ukrainienne d'Odessa et ancien président géorgien Mikhaïl Saakachvili s’est prononcé pour la légalisation des jeux de hasard et motivait sa décision par le fait que des institutions clandestines existent. "Nous avons besoin d’investissements par n'importe quelle source légale", a-t-il déclaré.

Cependant, le député sans étiquette à la Rada, Yakov Bezbah, n'est pas du tout de cet avis.

"Je suis complètement contre les jeux de hasard. (…) Vous voyez ce qu'on a aujourd'hui: l'Ukraine est devenue l'un des pays les plus pauvres du monde".

D'après lui, les jeux d’argent peuvent être autorisés mais uniquement dans des endroits surveillés, qui devront être strictement contrôlés, pour que les personnes ayant une dépendance ne puissent pas y accéder.

"Dilapider des fortunes, des retraites que les personnes âgés reçoivent — ce n'est pas admissible", estime M.Bezbah.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала