Dénucléarisation de la Corée du Nord? Pas pour tout de suite…

© AP Photo / Ahn Young-joon, FileMissiles Scud-B
Missiles Scud-B - Sputnik France
Pyongyang continuera à accroître son potentiel militaire dans le contexte international actuel, a déclaré le porte-parole du ministre nord-coréen des Affaires étrangères.

L'organisation des essais d'armes nucléaires par la Corée du Nord dépend de ses relations avec les Etats-Unis, a annoncé aujourd'hui Ri Tong-il, représentant officiel du ministère nord-coréen des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse dans le cadre du forum conjoint de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) et des pays Chine-Japon-Corée du Sud, qui se déroule actuellement en Malaisie.

Intervention de Barack Obama à Americain University de Washington, 5 août 2015 - Sputnik France
Obama: l'accord sur le nucléaire iranien rendu possible grâce aux sanctions
En soulignant que Washington augmentait son potentiel militaire de façon permanente, il a rajouté que dans ces conditions, "personne ne peut se sentir en sécurité". C'est pourquoi "la Corée du Nord n'a pas d'autre choix que de renforcer son arsenal militaire dans l'objectif de défendre sa souveraineté, sa dignité et son peuple de la catastrophe nucléaire".

Pyongyang continuera donc à renforcer et à moderniser "ses forces nucléaires de dissuasion munies de mini-têtes explosives", a fait remarquer le porte-parole.

Evoquant le programme des missiles, il a souligné que son pays avait tout à fait le droit d'explorer l'espace.

Министр обороны Японии Ген Накатани - Sputnik France
L'armée japonaise va-t-elle renoncer au "non nucléaire"?
"C'est un droit souverain de la Corée du Nord, et Pyongyang a déclaré à maintes reprises qu'il continuerait à lancer les satellites nécessaires pour le développement de la science et de l'économie (de l'Etat, ndlr)", a fait savoir Ri Tong Il.

Jusqu'à présent, Pyongyang a effectué trois essais nucléaires — en 2006, 2009 et en 2013. Il est envisagé qu'en octobre 2015, la Corée du Nord lance un missile balistique modernisé capable de toucher une cible située à une distance allant jusqu'à 10.000 km.

Il est à noter que la Corée du Nord, Israël, l'Inde et le Pakistan n'ont pas signé le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) visant à réduire le risque de propagation des armes nucléaires à travers le monde.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала