Le gouvernement apprendra aux Tchèques à aimer l'UE

© AP Photo / Christian LutzDrapeaux des pays membres de l'UE, Strasbourg
Drapeaux des pays membres de l'UE, Strasbourg - Sputnik France
Les Tchèques n'aiment pas assez l'UE et les autorités tchèques vont s'attaquer à ce problème. Cet automne, le gouvernement lancera une campagne qui mettra en évidence tous les avantages de l'UE pour les citoyens. Une tournée dans les régions est notamment prévue pour mener cette "médiation", rapporte le quotidien tchèque Hospodářské Noviny.

Euro - Sputnik France
Prague: le passage à l'euro pourrait coûter près de 2 mds EUR
D'après un sondage du CVVM (Centre de sondage de l'opinion publique), 60% des Tchèques doutent que les décisions de l'Union Européenne répondent aux intérêts nationaux de la République Tchèque et des citoyens "ordinaires". De plus, la plupart des Tchèques sont contre l'euro comme monnaie nationale.

Le gouvernement tchèque s'est inspiré du sondage en question pour concevoir d'organiser la tournée d'information, car selon l'enquête, la méfiance tchèque à l'égard de l'UE est directement liée au manque d'information: les gens qui sont les mieux informés sont plus favorables à l'UE. Dans leur appréciation de l'UE, les citoyens seraient guidés par les émotions et non par le bon sens, affirment les sondeurs.

"Nous voulons que la communication marche dans les deux sens, que les citoyens fassent part de leur opinion. Nous devons comprendre que l'Union Européenne, c'est nous tous, et notre réussite dépendra de nos actions", a fait remarquer le premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka.

Czech's Republic Chief of Defence, Gen. Petr Pavel - Sputnik France
Général tchèque: "Mon pays n'a pas besoin d'une base permanente de l'Otan"

Lors de cette campagne "d'éclaircissements", des séminaires et conférences seront menés partout en République tchèque. Les séminaires devraient "instruire" les retraités qui n'ont pas accès à Internet et qui n'ont par conséquent pas la possibilité de se rendre compte de tous les atouts de l'UE, notamment des droits offerts par la législation européenne. Les jeunes, quant à eux, disposeront des réseaux sociaux, Facebook et Twitter, ils seront parfaitement impliqués lors de la campagne et seront encore mieux informés qu'auparavant.

D'après le gouvernement, la population doit d'abord comprendre comment fonctionne l'UE, elle doit ensuite s'y sentir partie intégrante, et finalement participer activement à la vie au sein de l'Union européenne. Les autorités espèrent aussi que la campagne influencera la participation des électeurs au parlement européen car pour le moment, les Tchèques sont très peu nombreux à voter lors des élections européennes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала