Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Libye: l'armée attaque l'Etat islamique à Syrte

© Flickr / Saifuddin ShahinSirte, Libya
Sirte, Libya - Sputnik France
S'abonner
Les forces aériennes libyennes ont mené des frappes contre les positions de l'Etat islamique dans la ville de Syrte.

Selon un porte-parole du gouvernement intérimaire libyen contacté par l'agence Sputnik, les frappes aériennes ont été effectuées dimanche. Auparavant, le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale a de nouveau appelé les pays arabes à l'aide contre le groupe Etat islamique (EI).

Житель Бенгази с флагом Ливии - Sputnik France
EI: la Libye demande l'aide de la communauté internationale
Dans un communiqué officiel publié dans la nuit de samedi à dimanche, ce gouvernement exilé dans la ville d'Al-Bayda (est), se déclare "incapable de faire face à l'EI en raison de l'embargo sur les armes imposé à l'armée" par l'Onu depuis 2011.

Les récentes attaques de combattants islamistes visant la ville de Syrte ont fait 169 morts en deux jours. De violents affrontements se poursuivent dans la ville entre forces gouvernementales, terroristes de l'EI et membres d'autres groupes extrémistes.

La Libye traverse une crise profonde depuis le renversement et l'assassinat de son dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011. Un conflit violent oppose les forces modérées soutenues par l'armée aux partis islamistes radicaux appuyés par d'anciens rebelles.

In this Sept. 21, 2012 file photo, Libyan followers of Ansar al-Shariah Brigades and other Islamic militias, hold a demonstration against a film and a cartoon denigrating the Prophet Muhammad in Benghazi, Libya - Sputnik France
Libye: 200.000 combattants pourraient rejoindre l'Etat islamique
En juin dernier, le magazine allemand Spiegel citant un rapport secret du gouvernement fédéral a rapporté que près de 200.000 combattants de divers groupes islamistes opérant actuellement en Libye pourraient joindre les rangs de l'Etat islamique.

Précédemment, des préoccupations similaires ont été formulées par des responsables de l'armée américaine. En avril dernier, le porte-parole du Pentagone Steve Warren a estimé que l'Etat islamique cherchait à s'implanter en Libye pour en faire son fief.

L'EI a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Le groupe continue son offensive, qui a déjà coûté la vie à des milliers de civils et fait des centaines de milliers de réfugiés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала