Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Allemagne: Merkel dénonce les "violences abjectes" à l'égard des migrants

© REUTERS / Axel SchmidtRight wing protesters who are against bringing asylum seekers to an accomodation facility run down a street in Heidenau, Germany August 22, 2015
Right wing protesters who are against bringing asylum seekers to an accomodation facility run down a street in Heidenau, Germany August 22, 2015 - Sputnik France
S'abonner
La chancelière Angela Merkel a condamné les violences xénophobes commises le weekend dernier dans l'est de l’Allemagne.

Entre vendredi et dimanche, des affrontements ont opposé à Heidenau (Saxe) les forces de l'ordre et les manifestants d'extrême droite protestant contre l'ouverture d'un centre d'accueil de réfugiés. Une trentaine de policiers ont été blessés dans les heurts.

Syrian migrants and refugees gather at a makeshift migrant detention center at Kos' abandoned football stadium after crossing from Turkey, at the southeastern island of Kos, Greece, Wednesday, Aug. 12, 2015. - Sputnik France
Crise migratoire: "l'Allemagne ne peut pas accepter de réfugiés indéfiniment"
"La manière dont des extrémistes de droite et des néonazis cherchent à diffuser leur message creux de haine est abjecte. Ceux qui agissent comme les agresseurs de Heidenau se placent hors la loi", a déclaré le porte-parole de Mme Merkel.

Le vice-chancelier fédéral Sigmar Gabriel s'est rendu lundi à Heidenau pour assurer que son pays "ne cédera pas un millimètre face à cette meute radicale de droite".

L'Allemagne est actuellement confrontée à un afflux sans précédent de demandeurs d'asile et s'apprête à accueillir 800.000 réfugiés en 2015, soit quatre fois plus que l’année dernière.

Allemagne: des murs contre les migrants? - Sputnik France
Allemagne: des murs contre les migrants?
Au total, au cours des sept premiers mois de l'année en cours, 340.000 migrants sont arrivés dans l'Union européenne, contre 123.000 sur la même période de 2014, selon les données recueillies lors de l'opération Triton dont le mandat consiste à surveiller les frontières de l'UE.

Réunis lundi à Berlin, Angela Merkel et le président français François Hollande ont demandé à l'Europe une réponse "unifiée" à la crise des réfugiés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала