Airbus s'implante en Russie

La première grande réalisation du Salon aérospatial MAKS 2015, tenu à Joukovski, est arrivée avec la signature d'un accord entre Airbus Defence and Space (ADS) et Systèmes spatiaux russes (RKS). Cet accord vise au développement de la production en Russie d'équipements pour les satellites.

Зенитно-ракетный комплекс ТОР-М2 - Sputnik France
La Biélorussie achète cinq systèmes antiaériens russes Tor-M2K
Selon le chef de RKS, Andrei Tyulin, Airbus Defence and Space et l'entreprise russe se sont déjà mis d'accord sur la nomenclature des produits qui seront fabriqués en Russie sur les sites de la filiale de RKS, LLC Sinertek.

"Nous avons élaboré avec Airbus un programme commun sur le développement et la production d'une large gamme de systèmes radiotechniques et de modules pour les applications spatiales", a rapporté M.Tyulin, en ajoutant que "la production de Sinertek sera destinée non seulement au marché russe, mais aussi à l'exportation".

Le chef de RKS a également précisé que Sinertek prévoyait de fabriquer des équipements pour les satellites de navigation, pour les vaisseaux spatiaux de télédétection, aussi que pour les satellites de communication.

Vladimir Poutine. Salon aérospatial MAKS 2015 - Sputnik France
Poutine: la géopolitique sans effet sur le Salon aérospatial MAKS 2015
Selon le chef du bureau russe d'ADS, Vladimir Terekhov, dans le cadre du Salon aérospatial MAKS 2015, une réunion du conseil d'administration de Sinertek aura lieu le 26 août. Au cours de cette réunion, il est prévu de discuter et d'approuver un programme de coopération et les mesures à mettre en œuvre, notamment s'agissant de l'organisation de la production d'amplificateurs et de convertisseurs électriques, qui seront utilisés sur les satellites Glonass-K.

"L'organisation de la coentreprise est avantageuse pour ADS qui souhaite continuer à travailler en Russie (…).Ni Roskosmos, ni RKS, ni Sinertek ne font l'objet de sanctions occidentales. Et le développement de la production industrielle en Russie permettra à ADS de minimiser les risques liés à l'approvisionnement", a déclaré le membre de l'Académie d'astronautique, Andrei Ionov.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала