Deux journalistes français blessés lors des troubles à Kiev

© REUTERS / Valentyn Ogirenko TPX IMAGES OF THE DAYUkrainian servicemen carry an injured comrade away from the parliament building in Kiev, Ukraine, August 31, 2015.
Ukrainian servicemen carry an injured comrade away from the parliament building in Kiev, Ukraine, August 31, 2015. - Sputnik France
Deux journalistes français ont été blessés lundi lors des troubles survenus aux abords de la Rada suprême (parlement ukrainien).

17:30 L’OSCE exprime son inquiétude concernant les journalistes blessés durant les émeutes près du parlement ukrainien et appelle à ouvrir immédiatement une enquête sur cet incident, a déclaré le représentant de l’organisation pour la liberté des médias Dunja Mijatovic.

"Malgré le fait qu'il ne s'agit pas d'une attaque contre les journalistes (en tant que telle, ndlr), j'exprime mon inquiétude suite à cet incident et appelle le gouvernement à ouvrir immédiatement une enquête sur cet événement ainsi qu'à enquêter sur d'autres attaques contre des journalistes", a-t-elle souligné. 


16:25 "Deux journalistes français d'une chaîne de télévision ont été blessés, ils sont actuellement à l'hôpital", a annoncé le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov.

Il a accusé le parti nationaliste d'extrême droite "Svoboda" et son dirigeant Oleg Tiagnibok d’être à l’origine des affrontements près de la Rada ukrainienne lundi. Plus tôt, il a écrit sur sa page Facebook que des gens ayant lancé "plusieurs engins explosifs" portaient des t-shirts du parti "Svoboda".

"J’accuse Tiagnibok et Svoboda. C’est un crime, pas une ligne politique", a-t-il souligné.

Les heurts devant le Parlement ukrainien - Sputnik France
Ukraine: explosion devant le parlement à Kiev, des dizaines de blessés

16:15 L'ambassade de France en Ukraine ne dispose d'aucune information concernant le journaliste en question, a indiqué une représentante de la mission diplomatique française.

15:08 Un journaliste du quotidien français Finance a été blessé lundi lors des troubles survenus aux abords de la Rada suprême (parlement ukrainien), a annoncé le chef adjoint de la fraction "Bloc de Piotr Porochenko" Alexeï Gontcharenko.

"Un journaliste du quotidien français Finance a été blessé par une pierre à la tête. Il a reçu les premiers soins et nous l'avons placé dans une ambulance. L'hôpital N°17 de Kiev est plein", a-t-il écrit sur sa page Facebook, sans préciser le nom de cette personne.

Le député précise sur sa page que 56 personnes ont été blessées dans les échauffourées, dont deux journalistes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала