Iran: des webcams pour contrôler l'enrichissement de l'uranium

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) contrôlera l'enrichissement de l'uranium en Iran via des webcams haute définition.

US President Barack Obama delivers a speech to the African Union, Tuesday, July 28, 2015, in Addis Ababa, Ethiopia - Sputnik France
Obama: l'accord avec l'Iran lui ferme l'accès à l'arme nucléaire
Intervenant mercredi en Pennsylvanie, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a fait savoir que les inspecteurs de l'AIEA seraient habilités à surveiller l'enrichissement de l'uranium sur les sites iraniens 24 heures sur 24 grâce à des webcams HD et à des signatures numériques.

Dans le même temps, le nombre total des employés de l'Agence chargés d'inspecter le programme nucléaire de la République islamique sera augmenté, a annoncé le chef de la diplomatie US.

Les négociations entre Téhéran et les six médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien ont duré plus de 10 ans. Le dernier round de discussions à Vienne a abouti à la conclusion, le 14 juillet 2015, d'un accord historique prévoyant une levée des sanctions internationales décrétées contre l'Iran par les Nations unies, les Etats-Unis et l'Union européenne, en échange de l'encadrement de ses activités nucléaires.

John Kerry - Sputnik France
Kerry explique le lien entre nucléaire iranien et conflit ukrainien
Auparavant, le secrétaire d'Etat américain a promis une "tolérance zéro" dans le cas d'une éventuelle triche de la part de Téhéran.

"Les Etats-Unis et la communauté internationale surveilleront l'Iran en permanence et si nous voyons quelque chose, nous réagirons", a déclaré M.Kerry.

Selon lui, les Etats-Unis "n'ont pas peur d'utiliser la force si nécessaire", mais "nos espoirs et nos valeurs nous poussent à explorer toutes les possibilités pour la paix".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала