Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Clinton: "Il faut rassembler les efforts des USA et de leurs alliés contre la Russie"

© AP PhotoHillary Clinton, the former Secretary of State, has recently announced her candidacy for the 2016 Democratic presidential nomination.
Hillary Clinton, the former Secretary of State, has recently announced her candidacy for the 2016 Democratic presidential nomination. - Sputnik France
S'abonner
Hillary Clinton, candidate à l'investiture pour la présidentielle américaine côté démocrate, a déclaré qu'elle ferait pression sur la Russie si elle était élue présidente des Etats-Unis.

Selon Mme Clinton, la Russie cherche à "bloquer et à miner l'autorité des Etats-Unis". Pour justifier ses propos, elle a évoqué la présumée présence militaire russe en Syrie et les intentions de Moscou de développer l'Arctique. La candidate à l'investiture présidentielle a fait remarquer qu'il fallait réunir les efforts des Etats-Unis et de leurs alliés contre la Russie.

Dans son discours, Mme Clinton a mis sur le même plan l'"agressivité de la Russie", le groupe terroriste Etat islamique et le virus Ebola.

Dans le même temps, la candidate du parti démocrate envisage d'exercer la force militaire contre l'Iran pour protéger les Etats-Unis et leurs alliés au cas où Téhéran cherchait à obtenir l'arme nucléaire.

Hillary Clinton - Sputnik France
Hillary Clinton toujours hantée par le scandale de sa correspondance
"Les Iraniens et le monde entier doivent comprendre que nous agirons résolument s'il le faut. Je veux dire aux dirigeants iraniens que les Etats-Unis ne leurs permettront jamais d'obtenir l'arme nucléaire", a-t-elle déclaré. Mme Clinton a également souligné qu'elle ne permettrait pas à l'Iran de "sponsoriser le terrorisme" et de créer des projectiles balistiques, qu'elle demanderait aux alliés américains de bloquer les navires militaires iraniens si l'Iran décidait de s'interposer dans la situation en Syrie et au Yémen.

Hillary Clinton, considérée il y a peu comme favorite de la primaire démocrate — qui doit désigner le candidat du parti à la présidentielle de 2016 — voit sa cote de popularité descendre en flèche.

Selon un récent sondage des agences Bloomberg et Des Moines Register, Hillary Clinton n'est soutenue comme principale candidate démocrate que par 37% des personnes interrogées, suivie de près par le sénateur indépendant du Vermont Bernard Sanders avec 30%. A titre de comparaison, en mai 2015, Mme Clinton était largement en tête avec 57% contre 16%.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала