Opérations de maintien de la paix: face aux abus, Ban Ki-moon veut réformer

© Sputnik . Martin MejiaBan Ki-moon
Ban Ki-moon - Sputnik France
Le rapport du secrétaire général fait suite aux accusations d’abus sexuels visant les casques bleus de l’Onu en République centrafricaine.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a appelé vendredi à changer les trois principes fondamentaux des opérations de maintien de la paix, dans son rapport sur "L'avenir des opérations de paix des Nations unies".

La publication de ce rapport contenant 139 pages est liée aux accusations d’abus sexuels visant les casques bleus de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (Minusca).

"Premièrement, nous devons faire de la prévention et de la médiation une priorité si nous voulons éviter de répondre trop tard et que cela coûte trop cher", estime M.Ban.

Les casques bleus à Bangui, la capitale de la république centrafricaine - Sputnik France
Ban Ki-moon: les crimes des casques bleus, "tumeur de l'Onu"

"Deuxièmement, nous devons changer la façon dont nous planifions et menons les opérations de paix de l’Onu pour les rendre plus rapides, plus réactives et plus responsables envers les pays et les peuples en conflit", a-t-il indiqué.

Le secrétaire général invite notamment le Conseil de sécurité, les États membres et les pays contributeurs à prendre les mesures nécessaires.

"Troisièmement, nous devons mettre en place un cadre mondial-régional pour gérer les défis de paix et de sécurité d'aujourd'hui. Je crois que cela doit commencer par un partenariat renforcé entre l’Onu et l'Union africaine", a-t-il ajouté.

Selon Ban Ki-moon, il faudrait pour cela renforcer le partenariat entre les Nations Unies et l’Union africaine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала