Allemagne: des migrants logés dans le camp de Buchenwald

Les autorités allemandes indiquent qu’elles n’avaient pas le choix, suite au manque de fonds nécessaires pour offrir aux demandeurs d’asile une autre forme d’hébergement.

L’ancien camp de concentration nazi de Buchenwald, où des milliers de personnes ont été exterminées lors de Seconde Guerre mondiale, sert de logement à 21 réfugiés du Proche-Orient et d'Afrique en attente d’examen de leur demande d’asile, rapporte le journal britannique Daily Mail.

D'après l'édition, les hommes résident dans des baraques disposant de commodités minimales depuis plusieurs mois. Chaque mois, ils reçoivent 135 euros pour acheter de la nourriture et autres biens de première nécessité.

«C’est une solution d’urgence, mais c’est inévitable», a expliqué Christian Hanke, maire du quartier berlinois de Mitte, en précisant qu' «il y a beaucoup de place dans les hangars».

En réalité, les résidents eux-mêmes partagent un tel avis.

Abdurahman Massa, un réfugié originaire d’Erythrée âgé de 20 ans, a raconté que la vocation passée de ces lieux lui est complètement égale, «c’est bien pour moi», a-t-il rajouté.

Son voisin, l’Algérien Diaoyre, estime également que c’est «bien ici», précisant que «beaucoup d’autres n’ont même pas ça».

De funeste renommée, Buchenwald est des plus grands camps de concentration nazis sur le sol allemand de l'époque de la Seconde Guerre mondiale; près de 250.000 personnes y ont été détenues entre 1937 et 1945. Environ 56.000 personnes y sont mortes. Le camp est célèbre pour les expériences qui y étaient menées sur les détenus. Ainsi, les autorités SS ont inoculé le typhus et le choléra sur les prisonniers afin de tester différents vaccins. 

The main gate of the former Dachau concentration camp with the sign Arbeit macht frei (work sets you free) is seen in Dachau, near Munich, in this January 25, 2014 file picture. - Sputnik France
Libération de Dachau

Actuellement, l’Allemagne est débordée face à l'afflux massif des réfugiés. Depuis seulement une semaine, 50.000 de migrants en provenance du Proche-Orient et d'Afrique sont arrivés en Allemagne. Le nombre total de réfugiés de janvier à septembre a atteint 350.000 personnes. Selon la Commission européenne, la crise migratoire actuelle est la pire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала