Les enfants tchèques soumis à la propagande pro-migratoire

© Flickr / Lili Vieira de CarvalhoL'enfant
L'enfant - Sputnik France
Des parents tchèques ont porté plaintes contre une émission pour les enfants censée contenir une propagande pro-migratoire. Le Conseil de l'audiovisuel tchèque (RRTV) se penchera sur le problème et analysera attentivement cette émission, rapporte l'édition tchèque Lidovky.

Quelques centaines de migrants ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué en tirant des gaz lacrymogènes et en faisant usage de canons à eau. - Sputnik France
Hongrie: gaz lacrymogène et canons à eau déployés contre les migrants
La chaîne Déčko dans son émission Planeta Yó (le nom de la planète signifie "oui" en tchèque) tentait d'expliquer aux enfants en quoi consiste la crise migratoire.
"Quelques réfugiés de la planète Non doivent atterrir ici. Du matin au soir, c'est un vrai cauchemar sur la planète Non, voilà pourquoi tout le monde la fuit et c'est évident", a lancé l'animateur de l'émission Tomas Kyselka.

Réfugiés en Hongrie - Sputnik France
A qui profite l'afflux de migrants vers l'Europe?
"Si l'on dit "non" à ces réfugiés, on ne sera pas mieux que ces monstres gluants de la planète Non. Nous avons ici assez de nourriture et un tas de cratères. Le fort doit aider le faible", a affirmé l'animateur à un des habitants de la planète Oui qui ne voulait pas accueillir cher lui de nouveaux arrivants.

Le programme télé a suscité toutes sortes de réactions de la part des téléspectateurs. L'opinion publique s'est divisées entre ceux qui soutiennent et ceux qui désapprouvent le sujet exposé aux enfants.

"Au cours de ces derniers jours, le Conseil de l'audiovisuel tchèque a reçu une trentaine de plaintes à l’encontre de l'émission. En général, les parents étaient mécontents que leurs enfants soient soumis à la propagande pro-migratoire", a rapporté le président du Conseil, Ivan Krejci.

Certains parents ont largement critiqué l'émission sur les réseaux sociaux car elle ne reflète qu'un seul point de vue sur le problème.

Cependant, des personnes approuvent les idées défendues dans l'émission: "La scène n'était pas une réaction à la situation actuelle dont le déroulement était imprévisible à l'époque. Elle se basait sur des valeurs fondamentales telles que l'empathie, la tolérance et la solidarité", a tempéré Alzbeta Plivova, représentant de la "Télévision tchèque".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала