Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: Washington débloque encore 400 millions de dollars d'aide humanitaire

© REUTERS / Antonio BronicA migrant holds a baby as he waits to board a bus in Tovarnik, Croatia, September 17, 2015
A migrant holds a baby as he waits to board a bus in Tovarnik, Croatia, September 17, 2015 - Sputnik France
S'abonner
Les Etats-Unis ont annoncé lundi plus de 400 millions de dollars supplémentaires d'aide humanitaire pour les victimes de la guerre en Syrie, portant à plus de 4,5 milliards de dollars leur assistance depuis le début du conflit en 2011.

Vladimir Poutine, président russe, et Hassan Rohani, président iranien - Sputnik France
Syrie: la coopération russo-iranienne empêche Washington de renverser Assad
Washington se targue d'être le premier donateur bilatéral d'aide humanitaire pour les millions de personnes réfugiées et déplacées en raison de la guerre civile en Syrie et l'administration américaine annonce régulièrement une augmentation de sa dotation versée aux agences des Nations unies et organisations non gouvernementales travaillant sur le conflit, rapporte l'AFP.

Dans un communiqué, le département d'Etat a fait état de "près de 419 millions de dollars supplémentaires d'assistance vitale de première urgence pour ceux affectés par la guerre en Syrie".

Cet argent frais porte "le total de l'aide humanitaire des Etats-Unis en réponse au conflit à plus de 1,6 milliard de dollars pour l'année budgétaire 2015 (qui se termine le 30 septembre) et à plus de 4,5 milliards de dollars depuis le déclenchement de la crise" en mars 2011.

Migrants - Sputnik France
Migrants: une invasion soutenue ?
Les financements américains sont destinés au Haut-commissariat de l'ONU pour les Réfugiés (HCR), au Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) ou encore à l'Organisation internationale pour les Migrations (OIM).

Cette annonce d'aide supplémentaire prend une résonance particulière en pleine crise des réfugiés et des migrants en Europe, les Etats-Unis ayant été accusés de ne pas en faire assez pour les réfugiés syriens. En visite à Berlin dimanche, le secrétaire d'Etat John Kerry a confirmé que son pays allait accueillir au moins 85.000 réfugiés en 2016, dont 10.000 Syriens, et 100.000 en 2017.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала