Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'efficacité stratégique des porte-avions US mise en question

S'abonner
Les porte-avions américains, destinés à protéger les intérêts des Etats-Unis dans toutes les régions du monde, pourraient devenir inefficaces dans les prochaines années en raison d'erreurs stratégiques commises il y a plusieurs années.

bombardier B-52 - Sputnik France
Le Pentagone signe le contrat de son prochain bombardier
Le centre d'études New American Security a récemment publié un rapport de l'expert Henry Hendrix qui pointait le principal point faible des groupes de porte-avions, à savoir les avions eux-mêmes, dont la portée est limitée.

Le développement de moyens de dissuasion, notamment de missiles capables de frapper des porte-avions, permettra de réduire leur capacité à s'approcher à une distance suffisante de la côte et à déployer effectivement l'aviation, estime M.Hendrix cité par CNN.

Selon Henry Hendrix, la décision prise il y a deux décennies de privilégier les porte-avions légers, maniables, polyvalents, mais non de "longue portée", était une erreur, car bien qu'ils soient moins chers et plus rapides, ces avions menacent toute la stratégie américaine à l'origine des groupes de porte-avions.

En outre, le développement de missiles antinavires de moyenne portée par des adversaires potentiels, en particulier la Chine, la Russie, l'Iran et la Corée du Nord, met en question l'efficacité de la stratégie de défense américaine, précise l'expert.

This picture taken on February 2, 2015 shows US submarine USS Olympia (SSN-717) mooring at a South Korean naval base in Changwon - Sputnik France
Forces navales: les USA bientôt détrônés par la Chine
Ainsi, lors du défilé militaire à Pékin la Chine a montré le "tueur de porte-avions", ou DF-21D, qui a une portée maximale de plus de 1.450 km. Il s'agit du premier missile balistique à longue portée basé à terre et capable d'engager un porte-avions et son groupe de soutien en mouvement, ce qui menace directement le potentiel maritime militaire américain. L'Institut Naval des Etats-Unis a déterminé en 2009 que sa charge militaire serait suffisante pour détruire un porte-avions en un seul coup, et qu'il n'y avait "à l'heure actuelle aucun moyen de défense contre lui " s'il fonctionnait comme cela était supposé.

Certains analystes sont persuadés que ces missiles peuvent transformer les porte-avions américains, chaînon principal de la stratégie militaire maritime des Etats-Unis, en "poubelles" et faire la même chose que les Japonais avaient faite avec la flotte américaine lors de l'attaque de la base navale américaine de Pearl Harbor.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала