La Russie a lancé la livraison des missiles S-300 à l’Iran

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosSystèmes antiaériens S-300
Systèmes antiaériens S-300 - Sputnik France
Le 10 novembre, le holding russe de hautes technologies Rostec a annoncé que Moscou et Téhéran avaient signé un nouveau contrat sur la livraison de systèmes de missiles sol-air russes S-300.

Le transfert des systèmes de missiles sol-air russes S-300 destinés à l'Iran est en cours de réalisation, annonce lundi l'agence Tasnim se référant à l'ambassadeur iranien en Russie Mehdi Sanaei.

"L'Iran et la Russie ont signé un nouveau contrat et la procédure de transfert a démarré", a indiqué le diplomate.

Le 10 novembre, le holding russe de hautes technologies Rostec a annoncé que Moscou et Téhéran avaient signé un nouveau contrat sur la livraison de systèmes de missiles sol-air russes S-300.

La Russie et l'Iran ont conclu un contrat de livraison des systèmes S-300 en 2007. Suite à l'adoption de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu, introduisant des sanctions contre l'Iran, l'exécution du contrat a été suspendue par Moscou. En réponse, l'Iran a attaqué la Russie devant la Cour internationale d'arbitrage à Genève.

Le 14 juillet dernier, l'Iran et les Six sont parvenus à un accord historique sur le règlement du problème nucléaire. Des négociations des plus compliquées ont abouti à l'adoption d'une feuille de route dont l'application permettra de lever les sanctions économiques et financières imposées contre l'Iran par l'Onu, les Etats-Unis et l'Union européenne.

En avril 2015, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret levant l'interdiction de livrer les systèmes S-300 à l'Iran.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала